CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Alexandre Désilets lance « Le rêve est assez beau » «Le rêve est assez beau». Photo: Pochette (portion)

    Alexandre Désilets lance « Le rêve est assez beau »

    10 mai 2022, 19h28
         |     

    L’énergie aussi palpable que contagieuse, « Le rêve est assez beau » déplie le récit d’un amour dont on choisit de préserver la braise, toujours. Sur un tempo enlevant et au gré de textures électroniques titillant adroitement la nostalgie des années 80, « Le rêve est assez beau » inspire, par son message et sa direction, l’espoir.

    Tandis que, d’entrée de jeu, la trame narrative met en scène un couple tombé dans l’accoutumance, l’histoire avance, défile, galope vers une autre résolution. Elle culmine vers cette idée que le bonheur est ici et que sa clé ne réside ni dans l’ailleurs ni dans l’attente : il s’agit d’y croire.

    Le rêve est assez beau
    Entre elle et moi
    Pour que j’y crois (ah ah ah ah)
    Un placebo
    Seulement, j’y crois
    À elle et moi

    Dans une sensualité doucement imagée, l’artiste parle ainsi de raviver la flamme par la connexion sincère et le mouvement des corps, notion que l’on retrouve en filigrane de sa proposition musicale. Et fidèle à son habitude, il sème ici l’envie de bouger qu’il nous laisse d’ailleurs souvent. Entouré de son complice Jean-François Beaudet, et d’une session rythmique jouée live par les aguerris Robbie Kuster et Rémy Malo, Alexandre Désilets démontre une fois de plus son talent d’interprète et son inclinaison pour les chansons qui font simultanément réfléchir et danser.

    Faisant suite à « Les gens heureux », « Seul », « Trop court l’été » et « Viva l’avatar », il s’agit du cinquième extrait issu de son plus récent long jeu — « Les gens heureux » —, lancé au mois d’octobre dernier.

    « Le rêve est assez beau »

    • Durée : 03:09
    • Album : « Les gens heureux »
    • Auteur : Alexandre Désilets
    • Compositeur : Jean-françois Beaudet / Alexandre Désilets
    • Producteur : Alexandre Désilets/ Jean-François Beaudet
    • Maison de disque : Les disques de la cordonnerie
    • Éditeur : Quartier général
    • Distributeur : The Orchard
    • Code ISRC : CA-OBX-22-00001
    • Format(s) : Français, Pop

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    L’incubateur Zú élargit son champ d’intervention

    L’incubateur Zú élargit son champ d’intervention

    Suite
    20 juillet 2024, 03h00