CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Lasso Montréal a attiré le double de l’assistance de l’an dernier Lasso Montréal. Photo: Courtoisie

    Lasso Montréal a attiré le double de l’assistance de l’an dernier

    22 août 2023, 00h00
         |     

    Ce week-end, Montréal a vibré au son de la musique country. L’ambiance était à la fête au sein de la foule qui s’était donné rendez-vous à Lasso Montréal, présenté par Bell en collaboration avec Coors Original.

    Une véritable mer humaine de chapeaux et de bottes de cowboy, de chemises en flanelle et de vestes à franges a déferlé sur le site du parc Jean-Drapeau, heureuse de vivre des moments musicaux uniques.

    Avec des performances de quelques-uns des plus grands noms de la musique country, la deuxième édition du festival a attiré 50 000 enthousiastes (dont 25% provenant de l’extérieur du Québec) qui se sont rassemblés pour célébrer le meilleur de la musique country d’ici et d’ailleurs. Le plaisir était au rendez-vous et, à en juger par l’achalandage à la tente de danse en ligne, Montréal est désormais la capitale canadienne de la musique country.

    Les deux jours au parc Jean-Drapeau étaient précédés d’un excellent spectacle avec James Barker Band, Griffen Palmer et Brittany Kennell, présenté jeudi dernier au MTELUS dans le cadre de Lasso en ville.

    Puis, le festival a démarré à toute allure vendredi sur l’île avec certains des plus talentueux artistes canadiens, dont Les Hay Babies, groupe néo-brunswickois ayant gagné aux Canadian Folk Music Awards, qui a joué son répertoire country en ajoutant sa touche acadienne sur la Scène RANCH Coca-Cola.

    D’ailleurs, tout au long du festival, Les Sessions Sirius XM ont mis en valeur le talent des artistes québécois dont The Wild Palominos, Karo Laurendeau, Raphaël Dénommé, Emmanuelle Boucher, Émilie Landry et Fred Dionne.

    En provenance du Texas, Charley Crockett a amené une ambiance du sud des États-Unis à la Scène Lasso Bell, avec des accents jazz et blues. La fierté de l’Ontario, Jade Eagleson, a fait revivre l’époque du honky-tonk sur la Scène PRAIRIE Coors Original, faisant vibrer la foule avec sa voix riche, beaucoup de pedal steel et des airs de violon. Pendant ce temps, du côté de la Scène RANCH, Cheat Codes, trio de Los Angeles, a livré un set dynamique évoquant îLESONIQ. Les DJ faisant danser la foule en mariant des beats de musique électronique à l’énergie country. Imaginez des rythmes endiablés, un habillage numérique, et de nombreux remix de country dance. C’était tout un party.

    Gabby Barrett a aussi fait danser les festivaliers et festivalières, qui ont également chanté en choeur avec elle lorsqu’elle a interprété une reprise de "Jolene" ; même le grand fan de country qu’est Youppi ! était de la partie. Le musicien floridien Jake Owen est monté sur scène avec la confiance d’une rock star, jouant du country rock rafraîchissant, avec au passage, des ballades et des pièces funky. Le point saillant a possiblement été sa version de "On The Road Again" de Willie Nelson.

    La tête d’affiche Kane Brown était l’artiste idéal pour conclure une première journée impeccable. Avec ses excellents musiciens, la superstar — qui s’est d’abord fait connaître en devenant un phénomène sur les réseaux sociaux — a offert une performance magistrale où le country rencontrait d’autres styles, livrée avec son irrésistible voix et des riffs très relevés. Sa prestation incluait à la fois des chansons explosives, des pièces plus douces, un brin de R&B, une bonne dose de sensibilité pop, des refrains purement country, et même quelques solos de keytar. Le spectacle a été notamment marqué par le moment où Kane a fait monter sur scène un fan local hilarant pour interagir avec la foule.

    La journée de samedi a bien commencé avec une foule s’abandonnant à la danse en ligne lors de la performance du groupe québécois Lendemain de Veille, qui a prouvé qu’il savait comment faire la fête même en début d’après-midi et malgré quelques gouttes de pluie. L’ancienne gagnante d’« Occupation Double » et vedette country émergente Trudy a livré une prestation très ressentie, tandis que Morgan Wade a alterné entre chansons sentimentales, solos de guitare et de batterie, et reprises de classiques des années 1980. Quant à Elle King, elle a charmé la foule avec son attitude de rockeuse et ses riffs envoûtants.

    Présenté chaleureusement par Nick Suzuki, entouré de quelques joueurs des Canadiens de Montréal, Dean Brody a électrisé la Scène Lasso Bell, s’imposant comme l’un des plus grands talents au Canada. Puis, les Brothers Osborne ont fait preuve d’une incroyable maîtrise musicale, ils ont épaté la foule avec leur musique authentique et la voix profonde de TJ.

    Toutefois, la soirée appartenait à la tête d’affiche Chris Stapleton, qui a captivé l’immense foule vibrant au rythme de ses hymnes et ballades country. De sa voix unique et saisissante livrant des chansons intemporelles, Stapleton a fait atteindre le nirvana à tous les passionné·es de country.

    Fondation evenko

    La fondation evenko a conclu sa toute première loto 50/50 avec un gros lot de plus de 135 000$, soit 35 000$ de plus que prévu. 1$ par billet vendu pour Lasso Montréal a été versé à la fondation evenko. Les profits serviront à offrir des instruments de musique aux écoles dans le besoin au Québec.

    Les billets pour l’édition 2024 (16 et 17 août 2024) sont déjà en vente sur lassomtl.com.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Lova sort la pièce « X (jamais late) »

    Lova sort la pièce « X (jamais late) »

    Suite
    21 juin 2024, 00h00
    Rymz sort la chanson « Bang »

    Rymz sort la chanson « Bang »

    Suite
    21 juin 2024, 00h00
    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Suite
    20 juin 2024, 01h00