L’abonnement à Qui fait Quoi comprend:

  • 250 numéros du Quotidien Qui fait QUoi
  • Mot de passe pour www.qfq.com
  • Revue Qui fait Quoi: 10 numéros par an
  • Revue Qui fait Quoi: Archives et hors série
  • 1 Guide annuel Qui fait Quoi
  • Accès au Guide de la production
  • 1 Guide QfQ COPRODUCTION
  • 1 Hors série Inclusion / Diversité

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Florence K sort l’album « Brésil mon amour » Florence K. Photo: Courtoisie

    Florence K sort l’album « Brésil mon amour »

    10 octobre 2023, 00h00
         |     

    Lorsque Florence K avait 18 ans et qu’elle avait comme boulot étudiant de jouer du piano dans un restaurant du Vieux-Montréal, elle est tombée sur un cahier de partitions des plus grands titres du compositeur brésilien Antônio Carlos Jobim. Immense coup de foudre. À partir de ce moment-là, elle s’est mise à enchaîner soir après soir les fameux Girl from Ipanema, One note Samba, Desafinado et bien d’autres monuments.

    « Jamais je ne me suis lassée de les entendre chanter l’amour, la joie, la nostalgie, la "saudade", la tristesse, la fête, la nature, Rio, les petits et grands aléas de la vie… Et bien que j’aie souvent inséré certains de ses bijoux musicaux dans mes spectacles ou mes albums, j’ai toujours chéri le rêve d’enregistrer un album complet de la musique de Jobim. Ce rêve est devenu réalité l’année dernière, alors que le guitariste belge Nicolas Fizsman se trouvait de passage au studio de mon ami, le réalisateur et ingénieur de son Nick Petrowski. Ce dernier m’a appelée pour me dire qu’il fallait absolument que je vienne enregistrer quelque chose avec eux et que le répertoire de Jobim serait de toute beauté entre ses doigts. Trois jours plus tard, c’était chose faite. Le jeu de guitare de Nicolas était trop beau, trop touchant, trop parlant pour que nous imaginions même un instant ajouter un band, des cordes ou quoi que ce soit d’autre sur la musique. Mais fidèle à mon instrument, j’ai tout de même parsemé ces airs bossa nova de quelques notes de piano ici et là », raconte l’artiste.

    Laissant parler son âme à travers les plus belles mélodies brésiliennes qu’elle parcourt de sa voix chaleureuse, Florence K invite au rêve, au voyage, et souffle dans l’air un hommage où douceur, passion et limpidité s’entrelacent. De l’initiatrice « Água de Beber » jusqu’à la délicate « Les eaux de Mars » que Florence interprète en duo avec sa fille Alice, en passant par « Take It Easy My Brother Charles » — seule exception du lot de quatorze pièces, signée par Jorge Ben —, Brésil mon amour encapsule avec sobriété l’ambiance du début des années 1960, éclipse temporelle où la bossa nova a fait vibrer la planète entière.

    Florence K sera en tournée à partir du mois de mars 2024 pour porter la beauté des chansons de Jobim, doublée de son goût pour la musique brésilienne, sur les scènes du Québec.

    D’ici-là, le public pourra retrouver Florence les 14 et 15 octobre prochains à la SAT à Montréal, où elle co-animera a conférence « En équilibre » en compagnie de Nessa Ghassemi-Bakhtiari. Les deux étudiantes au doctorat en psychologie à l’UQÀM aborderont la façon dont la créativité et l’écoanxiété peuvent cohabiter ensemble de manière à favoriser notre adaptation aux nouvelles réalités climatiques ? À l’intersection entre la créativité, la gestion des émotions et les défis environnementaux contemporains, cette conférence ouvre de nouvelles perspectives sur le rôle que joue l’éco-anxiété dans la mobilisation pour la défense de l’environnement.

    « Brésil mon amour »

    1. « Água de Beber »
    2. « Vivo Sonhando »
    3. « Corcovado »
    4. « Chega de Saudade »
    5. « Águas de Março » (version portugaise)
    6. « Take It Easy My Brother Charles »
    7. « Dindi »
    8. « Desafinado »
    9. « Samba de Uma Nota Só »
    10. « Insensatez »
    11. « Eu Sei que Vou Te Amar »
    12. « Garota de Ipanema »
    13. « Só Danço Samba »
    14. « Les eaux de mars » (version française)
    • Maison de disque : Ad Litteram
    • Éditeur : Ad Litteram
    • Distributeur : Universal
    • MAPL : AP

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Suite
    18 juillet 2024, 03h00
    Virginie B offre une pop décomplexée

    Virginie B offre une pop décomplexée

    Suite
    18 juillet 2024, 02h30
    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    Suite
    18 juillet 2024, 00h30