CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Julie Aubé chante « I Won’t Let Your Love » Julie Aubé. Photo: Courtoisie

    Julie Aubé chante « I Won’t Let Your Love »

    23 février 2024, 00h01
         |     

    L’artiste acadienne, Julie Aubé lance « I Won’t Let Your Love », le premier single de son prochain EP intitulé Boiling Over. Ce nouvel extrait, « I Won’t Let Your Love », promet de raviver l’amour de quiconque pour le country… le même que votre père écoutait back in the days.

    L’autrice-compositrice prend l’inspiration d’un passé pas si lointain. On imagine Linda Ronstadt taper du pied dans ses bottes Frye et le style nous ramène à des femmes comme Sheryl Crow et Lucinda Williams, qui ont marqué l’histoire du country avec leur sincérité et leur fougue.

    L’artiste prolifique du Nouveau Brunswick est bien connue comme membre du trio Les Hay Babies. En solo, Julie Aubé s’est illustrée avec de nombreuses distinctions dans les dernières années. Notamment, en 2023 Julie reçoit le prix de l’enregistrement francophone de l’année aux Prix Nouveau-Brunswick pour son album Contentement qui est aussi nomination aux East Coast Music Awards. En français bien comme en anglais, la force et chaleur de sa voix est indéniable.

    L’EP de 5 chansons verra le jour le 5 avril prochain. Ce sera la toute première sortie officielle anglophone pour Julie Aubé. Après tout, elle vient de la seule province bilingue, vaut mieux en prendre avantage !

    Parfois musicienne, parfois poète, et aussi souvent les deux en même temps, Julie Aubé est une artiste multidisciplinaire de Memramcook, au Nouveau-Brunswick. Bien établie dans le terrain de jeu musical canadien, on la connaît d’abord pour son implication au sein du groupe Les Hay Babies.

    C’est en 2017 qu’elle entreprend sa trajectoire solo d’autrice-compositrice-interprète et qu’elle révèle son envoûtante dégaine folk-rock-country vintage avec le long jeu Joie de vivre, lauréat d’un prix aux Music NB Awards dans la catégorie « Enregistrement solo de l’année ». Elle récidive en 2022 avec Contentement, une œuvre écrite dans l’esprit du contentement, dans cette impulsion de dire « merci » pour ce que l’on vit, pour ce que l’on a. L’album remporte le prix « Enregistrement de l’année » aux Music NB Awards et cumule des nominations à l’ADISQ et aux East Coast Music Awards.

    Avec sa voix fringante et sa plume porteuse d’un amour pour la chanson calquée sur son oralité chiac, Julie Aubé chante du ventre, et chante puissant, pour décrire sa gratitude, sa relation avec sa région natale pis l’amour, of course.

    « I Won’t Let Your Love »

    • Durée : 3:04
    • Album : Boiling Over
    • Auteur : Julie Aubé
    • Compositeur : Julie Aubé, Michel Roy
    • Producteur : Julie Aubé
    • Maison de disque : Simone Records
    • Éditeur : Simone Records
    • Distributeur : The Orchard
    • ISRC : CB-AX5-24-00012
    • UPC : 197190991420
    • MAPL : MAPL
    • Langue : Anglais

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    L’incubateur Zú élargit son champ d’intervention

    L’incubateur Zú élargit son champ d’intervention

    Suite
    20 juillet 2024, 03h00