CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Sophie Grenier chante « À l’envers » Sophie Grenier. Photo: Courtoisie

    Sophie Grenier chante « À l’envers »

    9 avril 2024, 00h01
         |     

    « Pour créer mon nouvel album "À l’envers", je me suis laissé emporter du côté de l’inconnu, vers quelque chose de nouveau, confie Sophie Grenier. Écrites le temps d’un été, avec le réalisateur Benjamin Nadeau et son complice Jérémy Plante, ces chansons, je les souhaitais toutes différentes, tant dans leur message, que leur rythmique et leurs mélodies inspirées par celles de Billie Eilish et Lana Del Rey. Avec à l’envers, je vous invite à y découvrir les multiples facettes de mon univers musical. »

    « Les chansons de l’album à l’envers parlent du mal-être et des angoisses de ma génération, mais aussi de ses espoirs, ses aspirations, raconte l’artiste. Sur la pièce "Je ne suis jamais tombée en amour", je me confie sur l’amour, la peur de perdre ou d’y rester, sur mon cœur laissé à la porte. J’aborde aussi la notion de regrets sur "Trop tard" car si j’en avais la chance, j’attraperais les papillons avant qu’ils s’envolent, je revivrais ces moments qu’on a trop tenu pour acquis. J’avais aussi envie de parler de l’obscurité que je ressens quand le silence envahit mon univers et que je danse dans le noir, c’est donc le fil conducteur de "Dans le noir". »

    « Avec "Sans toi", j’évoque mon pouls qui s’arrête et le contrôle que je perds, tandis que "Comment ferons-nous" fait référence au temps qui s’écoule, celui qui n’est plus le même qu’avant, l’inquiète de savoir si on se souviendra toujours des moments et des rires du passé. D’autre part, Jamais briller met la lumière sur le fait de s’éloigner de ce qui nous rend fiers et le sentiment de demeurer toujours un pas derrière. »

    « Sur "J’espère encore", je me questionne... Pourquoi laisser tomber tout ce qu’on a fait de beau et comment prédire l’avenir quand on ne peut rien contrôler ? Mon questionnement naturel se poursuit avec l’extrait "À l’envers" parce que de quelle façon s’y prendre quand la terre tourne à l’envers, faut-il s’attacher à l’imaginaire, se libérer soi-même et prendre soin de ce qui reste ? Sans avoir trouvé réelle - ment la réponse, je poursuis avec "Fermer les yeux" à savoir comment vivre chaque moment que j’ai, sans en perdre un instant ? »

    L’album « à l’envers » de Sophie Grenier est disponible sur les plateformes numériques.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Jeremy Rice dévoile « They Know Where You Live »

    Jeremy Rice dévoile « They Know Where You Live »

    Suite
    24 mai 2024, 00h00
    Gabriella poursuit sa tournée « Million Lights »

    Gabriella poursuit sa tournée « Million Lights »

    Suite
    24 mai 2024, 00h00