CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Des billes, des ballons et des garçons de Marquise Lepage / ONF - Films en vue (Monique Simard)
    [Blogue - cinéma]

    Des billes, des ballons et des garçons de Marquise Lepage / ONF - Films en vue (Monique Simard)

    8 septembre 2008, 10h05
         |      Article rédigé par Charles Prémont     

    Film miroir de « Des marelles et des filles », le nouveau documentaire de Marquise Lepage suit les traces de ces garçons qui sont victimes de leur pauvreté et qui sont la cible d’exploitation de par le monde. Ayant cherché ses sujets en Asie, en Amérique et en Afrique, Marquise Lepage rend un portrait troublant de la situation de l’enfance de millions de jeunes garçons. Un film troublant aux images fortes. Les témoignages des enfants ne laisseront personne indifférent.

    Marquise Lepage a exploré plusieurs thèmes de l’exploitation des jeunes garçons et dans chacun d’eux se retrouve la violence. Violence du travail forcé dans les mines, violence des combats dans les favelas ou dans la jungle birmane, violence de l’exploitation sexuelle par les touristes sur les plages. Film d’interviews avec de jeunes garçons, âgés entre 7 et 18 ans, c’est avec talent que la réalisatrice réussit à les faire parler tout en faisant de son œuvre un film dynamique au rythme soutenu. On sent bien que Marquise Lepage tient à son sujet et qu’elle a pris des risques pour parvenir à ses fins.

    Le format étant de 52 minutes (la télévision de Radio-Canada présentera le film), on ne peut s’ennuyer à l’écoute de ce documentaire. Marquise Lepage réussit à faire parler les garçons tout en rendant ces témoignages très dynamiques, passant de l’un à l’autre avec efficacité. La photographie est bien réussie et les images complètent à merveille le propos. Surtout, les caméramans qui ont fait le film ont suivi les enfants dans leurs conditions difficiles. Il en ressort des images d’une grande richesse, qui vont droit au but.

    Le film est présenté au cinéma ONF du 4 au 12 septembre 2008.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Alice Bro Trio chante dans le « Bon sens »

    Alice Bro Trio chante dans le « Bon sens »

    Suite
    14 juin 2024, 00h00