CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    « La liberté d’une statue » d’Olivier Asselin sera projeté à la Cinémathèque québécoise  le 14 février «La liberté d’une statue». Photo: Image tirée du film

    « La liberté d’une statue » d’Olivier Asselin sera projeté à la Cinémathèque québécoise le 14 février

    14 février 2019, 06h50
         |     

    Éléphant : mémoire du cinéma québécois projettera le premier long métrage d’Olivier Asselin, « La liberté d’une statue » (1990), à la Cinémathèque québécoise le jeudi 14 février à 19h dans le cadre d’Éléphant sur grand écran. Le réalisateur et scénariste Olivier Asselin ainsi que l’actrice principale, Lucille Fluet, seront présents pour l’occasion et répondront aux questions du public. Le film, fraîchement numérisé et restauré par Éléphant, sera offert sur illico et iTunes dès le lendemain.

    À la fois conte philosophique et comédie aux accents burlesques, « La liberté d’une statue » est surtout un fabuleux hommage au cinéma des premiers temps. « Ce qui nous a un peu inspirés, ce sont des livres comme "Don Quichotte" ou des contes philosophiques du 18e, comme le "Candide" de Voltaire ou "Jacques le Fataliste" de Diderot, donc des contes et des romans très légers avec une dimension ironique et une dimension satirique, mais aussi beaucoup de liberté dans la structure narrative, et puis aussi une dimension philosophique », nous a confié le scénariste et réalisateur Olivier Asselin.

    Oeuvre tournée en noir et blanc produite avec peu de moyens et beaucoup d’humour, « La liberté d’une statue », qui met en vedette Lucille Fluet, Ronald Houle, Serge Christiaenssens et Rock Aubert, a séduit les critiques à sa sortie et a remporté le prix L.-E.-Ouimet-Molson (devenu AQCC-SODEC) du meilleur long métrage québécois. Difficilement accessible depuis plusieurs années, le film nouvellement restauré bénéficie ainsi d’une seconde vie et pourra être visionné sur illico et iTunes par les cinéphiles issus de tous les horizons.

    Synopsis

    Un homme et une femme font la postsynchronisation des dialogues d’un vieux film muet retrouvé en Égypte qui raconte l’histoire d’une jeune femme dont les éternuements provoquent la résurrection d’un homme mort, ce qui attire l’attention d’un riche marchand et d’un scientifique.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Lova sort la pièce « X (jamais late) »

    Lova sort la pièce « X (jamais late) »

    Suite
    21 juin 2024, 00h00
    Rymz sort la chanson « Bang »

    Rymz sort la chanson « Bang »

    Suite
    21 juin 2024, 00h00
    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Suite
    20 juin 2024, 01h00