CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Pétrus et Jérémie Niel présentent « Qui a tué mon père » au Théâtre Quat’sous «Qui a tué mon père». Photo: Charles-André Coderre

    Pétrus et Jérémie Niel présentent « Qui a tué mon père » au Théâtre Quat’sous

    31 octobre 2022, 09h55
         |     

    Pétrus présente sa nouvelle création, « Qui a tué mon père », du 22 novembre au 10 décembre 2022 au Théâtre de Quat’Sous. Mis en scène par Jérémie Niel, le roman d’Édouard Louis (Éditions du Seuil et Points, 2018) sera porté au théâtre pour la toute première fois au Québec.

    Un jeune écrivain se rend dans l’appartement de son père qu’il n’a plus vu depuis longtemps et se retrouve devant un homme abîmé, d’une autre classe sociale, celle de son enfance, qu’il a quittée pour de nouveaux horizons. Prenant alors la parole, lui, l’émancipé de la métropole, le gai assumé, le sociologue consacré, il se remémore des épisodes de cette enfance et essaie de comprendre ce qui le rapproche et l’éloigne de son père, ce que cet homme a subi comme ce qu’il lui a fait subir.

    Sous forme de monologue, ce récit incisif est une tentative de déclaration d’amour et de pardon d’un fils à son père, mais aussi un réquisitoire contre l’inhumanité du politique, responsable du vieillissement précoce des humains qui en sont tributaires.

    Directeur artistique de Pétrus, Jérémie Niel s’empare donc de ce face-à-face dans lequel le politique rejoint l’intime, et cherche aussi à déceler dans ces retrouvailles, dans ce choc entre deux mondes, ces corps d’hommes qui se racontent, qu’ils soient désirants, désirables, bien parés ou laissés à l’abandon, cultivés ou détruits par l’usine, et marqués d’une masculinité parfois machiste et homophobe. Portant ce texte au long souffle, Félix-Antoine Boutin, que Niel avait également dirigé dans « Face-à-face » (Pétrus, 2021), incarnera le jeune Eddy. Le rôle du père, tout en silences et en tension contenue, marquera par ailleurs un retour sur scène attendu pour Martin Faucher.

    À cette langue directe et sans fards viendra s’empreindre l’esthétique singulière que développe le metteur en scène avec sa compagnie, faite de clairs-obscurs, d’un jeu hyperréaliste, en introversion, de respirations et de silences amplifiés. Sylvain Bellemare (Oscar du meilleur montage sonore pour « Arrival » de Denis Villeneuve), qui avait plongé la salle du Quat’Sous dans une atmosphère sonore trouble et prégnante pour « Noir » (Pétrus, 2019), cosignera d’ailleurs avec Francis Rossignol la trame sonore de la pièce. Cédric Delorme-Bouchard assurera la conception lumière, Léonie Blanchet, celle des costumes, et Marisol Vachon, celle des accessoires. .

    Jérémie Niel a mis en scène plus d’une douzaine d’œuvres qui ont été présentées entre autres à La Chapelle | Scènes contemporaines, à l’Agora de la danse, à l’Usine C, au Théâtre Prospero, au Festival TransAmériques, au Théâtre français du Centre national des Arts et au Théâtre National de Chaillot à Paris. Après le succès de Noir, il sera de retour au Théâtre de Quat’Sous, où il fait partie du comité d’artistes associés, avec « Qui a tué mon père ». Jérémie Niel collabore aussi régulièrement, à l’invitation de différents producteurs, à la création et la mise en scène de nombreux projets avec d’autres compagnies en théâtre, en danse et en musique, notamment les groupes We are Wolves et Dear Criminals.

    Jeune écrivain prolifique, Édouard Louis incarne un succès littéraire fulgurant et international, une langue coup de poing. Par le biais de romans à caractère autobiographique, il aborde les mécanismes politiques de domination et leur violence sourde à l’œuvre dans les milieux ouvriers et défavorisés, ainsi que le mouvement de transfuge de classe. Certains de ses livres, dont « Qui a tué mon père » (issu d’une commande de Stanislas Nordey), ont été mis en scène par des artistes européens de renom (Nordey, Thomas Ostermeier, Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, Ivo van Hove) et feront également l’objet d’une série télévisuelle adaptée par James Ivory.

    « Qui a tué mon père »

    • Une production de Pétrus en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous
    • 22 novembre au 10 décembre 2022 au Théâtre de Quat’Sous
    • Texte : Édouard Louis (« Qui a tué mon père » © 2018, Édouard Louis / Tous droits réservés)
    • Mise en scène : Jérémie Niel
    • Assistance à la mise en scène : Ariane Lamarre et Erika Maheu-Chapman
    • Interprétation : Félix-Antoine Boutin et Martin Faucher
    • Conception sonore : Sylvain Bellemare et Francis Rossignol
    • Lumière : Cédric Delorme-Bouchard
    • Costumes : Léonie Blanchet
    • Accessoires : Marisol Vachon
    • Spatialisation et sonorisation : Jérôme Guilleaume
    • ptrus.net | quatsous.com

    Dans le cadre du Salon dans la ville (Salon du livre de Montréal), une répétition ouverte au public aura lieu au Théâtre de Quat’Sous le mardi 15 novembre à 20 h. Réservation requise

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Suite
    18 juillet 2024, 03h00
    Virginie B offre une pop décomplexée

    Virginie B offre une pop décomplexée

    Suite
    18 juillet 2024, 02h30
    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    Suite
    18 juillet 2024, 00h30