CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Le Théâtre de Quat’Sous proposera « La dernière cassette » dès septembre «La dernière cassette». Photo: Lino

    Le Théâtre de Quat’Sous proposera « La dernière cassette » dès septembre

    1er août 2023, 14h00
         |     

    L’activité présentera sa nouvelle création, « La dernière cassette », du 5 au 30 septembre 2023 au Théâtre de Quat’Sous. Écrite et mise en scène par Olivier Choinière, cette pièce, librement inspirée de « La dernière bande » de Samuel Beckett, trace un portrait très personnel du géant qu’est André Brassard (1946-2022) à la fin de la vie.

    « Il est où le feu, qui fait que ça brûle en dedans ? »

    AB est un vieil homme handicapé qui vit seul dans un appartement encombré de souvenirs et de déchets. Aujourd’hui réduit à la solitude et au silence, prisonnier de son corps qui ne lui obéit plus, ce metteur en scène reconnu et célébré passe ses journées dans un fauteuil roulant face à un ordinateur – son unique fenêtre sur le monde extérieur. À la manière de Krapp, le personnage de « La dernière bande » de Samuel Beckett, AB enquête sur lui-même. Il réécoute des enregistrements qu’il aurait réalisés au cours de sa vie, comme une sorte de journal intime sonore, cherchant à saisir ce qui fut peut-être le point tournant de son existence, avant de procéder à l’enregistrement de l’ultime cassette. Quel est ce feu sacré qu’AB veut laisser en héritage ?

    Près d’un an après la mort de Brassard, « La dernière cassette » ouvrira la saison 2023-2024 du Théâtre de Quat’Sous, où le créateur insoumis et visionnaire a présenté pas moins de 16 mises en scène. À travers ce portrait singulier, à la fois intime et fictif, ni biopic ni théâtre documentaire, Olivier Choinière pose un regard sur son médium artistique et évoque aussi en filigrane les questions de la vieillesse, de la solitude, de la mémoire et de la transmission. Et dans une logique d’anti-casting propre à sa démarche, il confie l’interprétation de ce solo à Violette Chauveau, l’une des muses de Brassard. La dramaturgie est assurée par Andréane Roy, et la conception scénique, par de fidèles collaborateurs et collaboratrices de L’activité, dont Stéphanie Capistran-Lalonde (assistance à la mise en scène et régie), Simon Guilbault (décor), Elen Ewing (costumes), Claire Seyller (éclairages), Éric Forget (conception sonore), Pierre Laniel (vidéo) et Justine Denoncourt-Bélanger (maquillage), faisant de ce spectacle un incontournable de la rentrée culturelle automnale.

    Une complicité de longue date

    Olivier Choinière a côtoyé de près André Brassard durant ses années de formation à l’École nationale de théâtre du Canada. Ce dernier a d’ailleurs joué dans le premier spectacle professionnel de Choinière, « Le bain des raines » (1998), et a mis en scène sa pièce « Autodafé » (1999). En 2011, Olivier Choinière amorçait ce qui allait devenir « Scrabble d’André/Abécédaire de Brassard », une série d’entretiens lors desquels il a pu glaner un nombre important de confidences et de réflexions de celui qui fut un mentor et l’un des bâtisseurs du théâtre québécois contemporain. L’installation « Scrabble d’André/Abécédaire de Brassard » a d’ailleurs fait partie de l’exposition Échos – André Brassard, présentée à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) en 2015.

    « La dernière cassette » sera publiée chez Atelier 10 le 31 août 2023.

    Directeur artistique et général de L’activité, Olivier Choinière oeuvre depuis plus de 25 ans comme auteur et metteur en scène pour le théâtre. Ses pièces ont été traduites dans plusieurs langues et ont été jouées au Canada, en Europe et en Asie. Récipiendaire de nombreux prix et distinctions, dont le prestigieux prix Siminovitch (2014), Olivier Choinière enseigne à l’École nationale de théâtre du Canada. Il collabore aussi avec les revues Jeu, Liberté et Nouveau Projet. Ses textes sont publiés chez Atelier 10, Leméac et Dramaturges Éditeurs.

    Avec près de 160 mises en scène en 40 ans, André Brassard (1946-2022) est l’un des metteurs en scène les plus marquants et influents du Québec. Entre 1968 et 2003, il a monté la majorité des pièces de son complice, Michel Tremblay. La mise en scène des « Belles-soeurs » (Théâtre du Rideau Vert, 1968) a été d’ailleurs un moment charnière du théâtre québécois. En plus des textes de Tremblay, André Brassard a créé des pièces du répertoire international classique et contemporain (Racine, Tchekhov, Brecht, Beckett, Genet, Camus, etc.) et a aussi fait connaître l’oeuvre de dramaturges d’ici (Françoise Loranger, Réjean Ducharme, Normand Chaurette, Claude Gauvreau, Michel-Marc Bouchard, etc.). Il a été directeur artistique du théâtre français du Centre national des Arts de 1982 à 1989, et directeur des programmes d’interprétation et d’écriture dramatique de la section française de l’École nationale de théâtre du Canada de 1992 à 2000, où il était déjà professeur et metteur en scène invité depuis 1969. André Brassard a remporté plusieurs prix durant sa carrière, dont le prix Denise-Pelletier (2000) et le Prix du Gouverneur général (2002).

    Comédienne remarquable, Violette Chauveau a joué dans plus de 60 pièces sous la direction de metteurs et metteures en scène de renom : André Brassard, Serge Denoncourt, Robert Lepage, Catherine Vidal, Denis Marleau, etc. En 2015, elle recevait le prix de la « meilleure comédienne », remis par l’Association québécoise des critiques de théâtre, pour son rôle dans « Une vie pour deux », mis en scène par Alice Ronfard. Elle a aussi fait partie de la distribution de plusieurs séries télévisées et de films, dont « L’âge des ténèbres » de Denys Arcand (2007), « Laurence Anyways », de Xavier Dolan (2012) et « Miraculum » de Podz (2014).

    « La dernière cassette »

    Une production de L’activité en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous 5 au 30 septembre 2023 au Théâtre de Quat’Sous

    • Texte et mise en scène : Olivier Choinière
    • Interprétation : Violette Chauveau
    • Dramaturgie : Andréane Roy
    • Assistance à la mise en scène et régie : Stéphanie Capistran-Lalonde
    • Décor : Simon Guilbault
    • Costumes : Elen Ewing
    • Assistance aux costumes : Fany McCrae
    • Éclairages : Claire Seyller
    • Conception sonore : Éric Forget
    • Vidéo : Pierre Laniel
    • Accessoires : Nadine Jaafar
    • Maquillage : Justine Denoncourt-Bélanger
    • Direction de production : Vanessa Beaupré
    • Direction technique : Jenny Huot
    • Chef machiniste et régisseur plateau : Jérémie Roy
    • Affiche : Lino

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Suite
    18 juillet 2024, 03h00
    Virginie B offre une pop décomplexée

    Virginie B offre une pop décomplexée

    Suite
    18 juillet 2024, 02h30
    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    Suite
    18 juillet 2024, 00h30