L’abonnement à Qui fait Quoi comprend:

  • 250 numéros du Quotidien Qui fait QUoi
  • Mot de passe pour www.qfq.com
  • Revue Qui fait Quoi: 10 numéros par an
  • Revue Qui fait Quoi: Archives et hors série
  • 1 Guide annuel Qui fait Quoi
  • Accès au Guide de la production
  • 1 Guide QfQ COPRODUCTION
  • 1 Hors série Inclusion / Diversité

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Les danseurs de Sankofa Danzafro donnent vie à un monument de la littérature afro-colombienne Interprète Yndira Perea. Photo: Marcela Gómez

    Les danseurs de Sankofa Danzafro donnent vie à un monument de la littérature afro-colombienne

    26 janvier 2024, 00h05
         |     

    Sankofa Danzafro fait ses débuts électrisants à Montréal avec « Detrás del sur : danzas para Manuel », hommage fougueux à « Changó el Gran Putas », fresque monumentale du grand écrivain Manuel Zapata Olivella. Présentée du 21 au 24 février 2024 au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

    Un dialogue incessant entre percussions, chants, rythmes africains et danse contemporaine, cet hommage en mouvement de Sankofa Danzafro incarne avec grand dynamisme l’esprit épique du récit d’Olivella. La chorégraphie de Palacios, interprétée par 14 danseurs et danseuses accompagnés de 3 musiciens sur scène, canalise les racines ancestrales afro-colombiennes dans une danse poétique construite sur les idées de liens sociaux, de croissance personnelle et de positionnement des cultures locales dans une dynamique nationale.

    Première compagnie colombienne à être présentée chez Danse Danse, Sankofa Danzafro est une ambassadrice enviable de son pays. Fondée il y a plus de 25 ans par le chorégraphe Rafael Palacios, la compagnie voit la danse comme manière de parler haut et fort, et ses oeuvres comme opportunité de réécrire l’histoire des communautés afrodescendantes à travers les yeux de ceux qui sont directement concernés. Travailler à partir du roman d’Olivella, pilier de la littérature afro-colombienne, était ainsi une évidence pour la compagnie.

    Publié en 1980, « Changó el Gran Putas » est le fruit de plus de trente ans de recherches et de voyages effectués par Manuel Zapata Olivella. Créateur nomadique aux facettes multiples, à la fois écrivain, médecin et anthropologue, il a notamment eu l’occasion de visiter New York pendant les années 1940, où il a pu constater l’effervescence de la Renaissance de Harlem, explosion sociale et artistique considérée un âge d’or de la culture afro-américaine. Inspiré par la vivacité de cette scène culturelle, son roman retrace et recentre la saga de la diaspora africaine au Nouveau Monde, avançant l’idée que, sans l’Afrique, la main d’oeuvre africaine et, surtout, sans les cultures ancestrales africaines, il n’y aurait pas eu d’Amérique.

    Sankofa Danzafro

    • « Detrás del sur : danzas para Manuel »
    • Rafael Palacios
    • 21, 22, 23, 24 février 2024 / 20 h
    • Durée – 60 min
    • Théâtre Maisonneuve, Place des Arts
    • Rencontre post-spectacle avec les artistes
      • Mercredi 21 février 2024
      • Vendredi 23 février 2024

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Vue sur la Relève a dévoilé sa programmation

    Vue sur la Relève a dévoilé sa programmation

    Suite
    22 avril 2024, 00h30