CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Julie Aubé dévoile le mini-album « Boiling Over » Julie Aubé. Photo: Naomi Peters

    Julie Aubé dévoile le mini-album « Boiling Over »

    8 avril 2024, 00h01
         |     

    À l’ère des tendances et de l’insatiable recherche de nouveauté, l’auteure-compositrice neo-brunswickoise, Julie Aubé, fait de l’art, sans se préoccuper des normes. À l’écoute des cinq chansons qui composent « Boiling Over », son tout premier effort en anglais, on imagine les coins sombres d’une taverne rurale, des murs armés de wood-panels et une chaleur qui s’invite et illumine la pièce.

    « Moderne, mais, intemporel », c’est ainsi que l’artiste acadienne décrit son nouvel EP qu’elle réalise elle-même. Julie Aubé n’a aucune limite, elle fusionne des passes électrisantes d’orgue Hammond digne des années 70 avec des solos de violons chaleureux s’inspirant de la musique country populaire. Elle chante à propos des malheurs et défis qui touchent sa jeune génération.

    Julie Aubé débarque fraichement sur la scène folk anglo-canadienne et se démarque avec sa voix. On la reconnait plutôt pour sa participation au sein du trio féminin, Les Hay Babies, qui depuis plus de 10 ans, prend racine dans la francophonie canadienne. Il est indéniable que son expérience, tant sur la scène qu’en studio, lui apporte une force d’attraction et un charisme, n’hésitant jamais à parler des vraies affaires et affronter sa vulnérabilité. Faites confiance à sa plume pour toucher les coeurs sensibles.

    Cette nouvelle sortie est accompagnée d’un vidéoclip sur la chanson « Labour of Love », réalisé par Aurum Waves Studio, basé à Moncton. Cette chanson est écrite comme un hommage à son père, que l’on aperçoit d’ailleurs dans la vidéo, travaillant de ses mains comme il le fait depuis toujours. C’est quelque chose qu’elle célèbre, parlant de la beauté des choses faites et réparées avec soin, par de vraies personnes.

    « Boiling Over »

    1. « I Won’t Let Your Love »
    2. « Labour Of Love »
    3. « When It’s Time To Go »
    4. « Turn On A Dime »
    5. « I Found Mine »
    • Maison de disque : Simone Records
    • Éditeur : Simone Records
    • Distributeur : The Orchard / SONY
    • UPC : 198391184949
    • Catalog Number : SMCD127
    • MAPL : MAPL
    • Langue : Anglais

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Suite
    19 juin 2024, 03h00
    Ça sent la panique chez Google

    Ça sent la panique chez Google

    Suite
    19 juin 2024, 00h30
    GreenWoodz dévoile la chanson « 18 »

    GreenWoodz dévoile la chanson « 18 »

    Suite
    19 juin 2024, 00h00