CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Matt Holubowski dévoile le EP « Somewhere, Someone » Matt Holubowski. Photo: Veronique Audet Gagnon

    Matt Holubowski dévoile le EP « Somewhere, Someone »

    8 avril 2024, 00h01
         |     

    Presque un an presque jour pour jour après la sortie de « Like Flowers on a Molten Lawn » et une longue série de concerts au Canada et en Europe, Matt Holubowski propose un joli bouquet de trois chansons. « Ces trois titres sont au cœur de mon travail des dernières années et, à bien des égards, j’ai l’impression d’avoir gardé le meilleur pour la fin », explique l’artiste. « Somewhere, Someone » est pour « Like Flowers on a Molten Lawn » ce que les bourgeons sont pour le printemps ; une douce floraison.

    Le EP s’ouvre avec « Control, The Idle, Youth, and Repose », une forte mélodie folk contagieuse. Composée au début de l’hiver de 2021, la pièce est née de l’agitation de cette époque et, d’une certaine façon, est devenue un exutoire pour la colère et l’indignation ressenties par l’artiste à l’égard d’une pléthore d’enjeux.

    « Strangers in an Alley » a servi en quelque sorte de compagnon de « Control », et met de l’avant une critique sur la façon dont nous avons normalisé le partage de chaque pensée et idée réactionnaire tout le temps, sans prendre le temps de bien réfléchir avant de parler. « Je compare en quelque sorte cela à un colporteur qui distribue des copies de son journal intime à des inconnus au hasard dans la rue, essayant de provoquer une réaction », précise l’auteur-compositeur-interprète.

    « Somewhere, Someone » se termine avec la magnifique et méditative « Hopefully », une pièce de presque 7 minutes. « Je me souviens avoir fait les cent pas dans mon appartement de 600 pieds carrés à Montréal, confiné, en pleine saison froide, perdant lentement la tête, écrivant "Hopefully" comme une méditation lente, constante et répétitive », explique Matt Holubowski.

    En spectacle

    • 23 mai 2024 : Centre culturel Pointe-Valaine, Otterburn Park
    • 24 mai 2024 : Beat & Betterave, Frelighsburg
    • 25 mai 2024 : La Petite Boîte Noire, Sherbrooke
    • 29 mai 2024 : Le Minotaure, Gatineau
    • 30 mai 2024 : Chasse-Galerie, Lavaltrie
    • 31 mai 2024 : Café du Clocher, Alma
    • 1 juin 2024 : Vieux Couvent, Saint-Prime
    • 6 juin 2024 : Vieux Bureau de Poste, Lévis
    • 7 juin 2024 : Chapelle du Rang 1, Mégantic
    • 8 juin 2024 : Mouton noir, Val-David
    • 29 juin 2024 : Festivoix, Trois-Rivières

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Lova sort la pièce « X (jamais late) »

    Lova sort la pièce « X (jamais late) »

    Suite
    21 juin 2024, 00h00
    Rymz sort la chanson « Bang »

    Rymz sort la chanson « Bang »

    Suite
    21 juin 2024, 00h00
    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Suite
    20 juin 2024, 01h00