CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Kingdom Street donne le coup d’envoi à la saison estivale Pochette - Album «Ce qu’on a». Photo: Courtoisie

    Kingdom Street donne le coup d’envoi à la saison estivale

    20 juin 2024, 00h00
         |     

    Dans une fusion parfaite entre rythmes estivaux et paroles percutantes, Kingdom Street délivre un message poignant avec leur dernière chanson, « Ce qu’on a » . Ce morceau captivant rappelle avec urgence que, dans le quête incessante pour toujours plus, on prend souvent pour acquis les trésors que l’on possède déjà, au détriment de son bien - être et de celui de notre planète

    La chanson s’ouvre sur le quotidien routinier, symbolisé par le retour au travail après les vacances, et évolue vers une critique de no tre tendance à négliger ce qui nous entoure. Le refrain, « Si l’océan s’évade, fini les vacances à la plage », sert de métaphore frappante pour les conséquences de nos actions sur l’environnement.

    Il met en lumière l’impact destructeur de notre négligenc e envers la nature, soulignant que si nous continuons sur cette voie, les plaisirs simples comme les vacances à la plage pourraient devenir de lointains souvenirs

    « Dans cette chanson, nous souhaitions exprimer l’idée que, dans le tourbillon effréné de l a vie, nous avons souvent tendance à prendre pour acquis ce que nous possédons et à nous focaliser sur ce qui nous manque. Pourtant, les véritables trésors de l’existence résident souvent dans les petites choses que nous avons déjà. »

    Avec des mélodies entraînantes qui contrastent avec le message, « Ce qu’on a » est un appel à la prise de conscience. Kingdom Street réussit à mêler réflexion profonde et légèreté musicale, nous invitant à danser tout en réfléchissant à la manière dont nous pouvons chérir et préserver ce que nous avons avant qu’il ne soit trop tard. Ce single est une réflexion mélodique sur notre rapport au monde, nous exhortant à ne pas prendre pour acquis les merveilles de notre existence quotidienne.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    « Waitress » : déjà 50 000 billets vendus

    « Waitress » : déjà 50 000 billets vendus

    Suite
    19 juillet 2024, 00h00
    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Suite
    18 juillet 2024, 03h00
    Virginie B offre une pop décomplexée

    Virginie B offre une pop décomplexée

    Suite
    18 juillet 2024, 02h30
    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    Suite
    18 juillet 2024, 00h30