L’abonnement à Qui fait Quoi comprend:

  • 250 numéros du Quotidien Qui fait QUoi
  • Mot de passe pour www.qfq.com
  • Revue Qui fait Quoi: 10 numéros par an
  • Revue Qui fait Quoi: Archives et hors série
  • 1 Guide annuel Qui fait Quoi
  • Accès au Guide de la production
  • 1 Guide QfQ COPRODUCTION
  • 1 Hors série Inclusion / Diversité

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Baharan Baniahmadi remporte le Prix Nouvel Apport Metropolis Bleu/CAM 2023 Baharan Baniahmadi. Photo: Hamed Aleali

    Baharan Baniahmadi remporte le Prix Nouvel Apport Metropolis Bleu/CAM 2023

    1er mai 2023, 09h45
         |     

    Baharan Baniahmadi remporte le Prix Nouvel Apport Metropolis bleu / Conseil des arts de Montréal 2023 pour son roman « Prophetess » (Véhicule Press). D’origine iranienne, Baharan Baniahmadi vit à Montréal. Actrice, elle a étudié le théâtre à l’Art University of Tehran et a travaillé avec plusieurs metteurs en scène à l’étranger. En Iran, elle a publié une pièce de théâtre et un récit. Écrit en anglais, « Prophetess » est son premier roman.

    Le sujet est tragique : à Téhéran, une petite fille, Sarah, 7 ans, doit composer avec ses souvenirs après avoir été témoin du meurtre de sa sœur Setayesh. Le roman est une vraie réussite, comme le montrent les commentaires du jury : « Un roman bouleversant, ambitieux et subtil, qui raconte la mémoire traumatique et son impact sur le développement d’une identité, d’une voix. Le récit manœuvre avec virtuosité en terrain lourdement miné, comme s’il dansait de pas léger sur une lame pourtant tranchante, sans jamais verser dans le moralisant ni le didactique. » Un roman qui « puise toute sa force dans son aspect IMAGINATIF : La construction narrative, les quiproquos, les jeux de dédoublements, le style certainement littéraire et non dépourvu d’humour qui se révèle progressivement. »

    Félicitations à la lauréate. Et un coup de chapeau aux 2e et 3e finalistes qui sont respectivement :

    • Mali Navia, « La Banalité d’un tir » (Leméac Éditeur)
    • Eli Tarek El Bechelany-Lynch, « The Good Arabs » (Metonymy Press).

    Le Prix Nouvel Apport Metropolis bleu / Conseil des arts de Montréal est accompagné d’une bourse de 5000 $.

    Baharan Baniahmadi a reçu son prix dans le cadre de la 25e édition du Festival littéraire international Metropolis, samedi 29 avril 2023, à 20h, à l’Hôtel 10 (10, rue Sherbrooke ouest), salle Saint-Laurent, juste avant la remise du Grand Prix Metropolis bleu.

    En 2023, les membres du jury étaient le romancier Ghayas Hachem, l’artiste et conseillère dramaturgique Marilou Craft, la poète et traductrice Katia Grubisic. Neuf ouvrages étaient en lice, en provenance d’horizons divers.

    Le Prix Nouvel Apport Metropolis Bleu / Conseil des arts de Montréal en est à sa huitième année d’existence. Offert conjointement par la Fondation Metropolis Bleu et le Conseil des arts de Montréal, il veut attirer l’attention sur des voix littéraires nouvelles issues de l’immigration, qui enrichissent notre littérature et dont Montréal est devenu le port d’attache.

    « En plus de soutenir le Festival depuis sa fondation il y a plus de 20 ans, le Conseil des arts de Montréal est particulièrement fier de s’associer à nouveau au Prix de la diversité, a souligné Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal. En effet, Metropolis Bleu accorde une place de choix à l’autochtonie, au multilinguisme et aux enjeux de société qui suscitent les discussions et les réflexions. »

    Au fil des ans, le Prix a ainsi contribué à faire connaître Ghayas Hachem (2016), Xue Yiwei (2017), Alina Dumitrescu (2018), Yara El-Ghadban (2019), William Ging Wee Dere (2020) Nicholas Dawson (2021), Tawhida Tanya Evanson (2022).

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Suite
    15 juin 2024, 08h18