CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Le Festival international Nuits d’Afrique dévoile la programmation de sa 38e édition Afirka. Photo: Courtoisie

    Le Festival international Nuits d’Afrique dévoile la programmation de sa 38e édition

    29 mai 2024, 07h00
         |     

    Les artistes les plus excitants de la scène actuelle des musiques du monde seront de cette nouvelle édition du Festival international Nuits d’Afrique. Depuis 38 ans, l’événement rend accessible les rythmes d’ascendance africaine au plus grand nombre. Pour découvrir les dernières tendances en la matière, une sélection audacieuse convenant à toute la famille et à toutes les générations, c’est à Montréal qu’il faudra être, du 9 au 21 juillet 2024.

    Plusieurs centaines d’artistes, originaires d’une trentaine de pays, feront vivre toute une gamme d’émotions au public des 6 salles réquisitionnées pour le Festival et des deux scènes extérieures gratuites installées au Quartier des spectacles.

    13 jours de programmation en salle - 8 séries
    6 salles de concerts

    Se caractérisant par un nombre important d’artistes qui seront présentés pour la première fois à Montréal, la programmation 2024, fidèle à la mission du Festival, donnera à voir et à entendre un large éventail de ce que sont les musiques du monde. Tout le monde y trouvera son compte ! Les fans de Reggae et de Dancehall ne manqueront pas la grande première de L’Entourloop à Montréal, pour une performance conjointe exclusive avec Queen Omega & The Royal Souls, dans la série Les Grands Événements. Pour découvrir l’immense talent qu’abrite l’Afrique de l’Ouest, il faudra assister au spectacle « Afrique en Cirque » avec Kalabanté, un condensé hyper énergisant d’exploits acrobatiques, de chorégraphies athlétiques, de percussions palpitantes, de kora authentique, et de tableaux qui se succèdent dans un rythme effréné. L’esthétique doucement psychédélique de Kirá, le fils de Manu Chao, saura séduire les amateurs de rythmes brésiliens, une des têtes d’affiche de la série Révélations. Et que dire de Def Mama Def, le duo phare du Hip-hop sénégalais au féminin, qui donne tout son sens à la série Global Beat.

    Entre exclusivités et tournées bien rodées ; entre nouveautés et grandes stars confirmées ; entre spectacles nichés et rythmes populaires ; entre passé, présent et futur : des quatre coins de l’Afrique aux Antilles et à l’Amérique latine, en prenant quelques détours et en faisant une pléthore de connexions, on appréciera autant les rythmes urbains déjantés tapés sur du matériel récupéré que le lyrisme des envolées de cuivres latins ; les rites sacrés du vaudou que le folklore afro-colombien ; la chanson populaire brésilienne, haïtienne ou algérienne que l’énergie de l’Afrobeat ou de la musique de club afro ; le Blues du désert que les musiques cosmopolites festives et décomplexées.

    6 jours de programmation extérieure gratuite
    Du 16 au 21 juillet 2024, au Parterre du Quartier des spectacles et sur l’Esplanade Tranquille
    Des moments forts sur les 2 scènes extérieures

    Au coeur de l’identité des Nuits d’Afrique, les spectacles extérieurs gratuits auront lieu du 16 au 21 juillet. Pendant 6 jours, le public convergera au Village des Nuits d’Afrique, au Parterre du Quartier des spectacles et sur l’Esplanade Tranquille, pour faire le plein de rythmes du monde, dans une atmosphère à nulle autre comparable, une ambiance de fête, légère et grisante, authentique, à échelle humaine et ouverte à tous les possibles. Les nombreux talents nationaux tout comme les artistes internationaux exposeront toute l’étendue de leur talent, à la conquête du coeur des festivaliers, à l’image de Kizaba (RD Congo, Qc), Révélation Radio-Canada 2024-2025, qui associe tambours et Techno, de Jean Jean Roosevelt (Haïti, Qc), qui signe des textes accrocheurs empreints d’humanité, ou de Moneka Arabic Jazz (Irak, Kenya, Ont.), qui combine l’échelle mélodique du Maqâm aux notes de Jazz, de Funk, de Hip-hop ou de Reggae.

    Grands événements et primeurs internationales

    Les Grands Événements présentés chaque soir sur la scène TD-Radio-Canada seront, sans aucun doute, électrisants. Des collectifs euphorisants qui réinventent les rythmes indigènes ancestraux (BIM, Bénin International Musical, et BCUC, d’Afrique du sud), d’immenses vedettes de la nouvelle génération (Innoss’B de la RD Congo et Rutshelle Guillaume d’Haïti), des artistes engagés qui internationalisent leurs traditions (Bombino du Niger et Takana Zion de Guinée) : chaque soirée sera unique et mémorable.

    Femmes du monde

    Nuits d’Afrique a toujours accordé une grande importance à la représentativité féminine dans sa programmation. Cette année encore la série Femmes du monde, présentée sur la scène Loto-Québec de l’Esplanade Tranquille, qui regroupe 6 artistes et groupes au féminin, rappellera à quel point les femmes jouent un rôle important dans la transmission, la mise en valeur et l’évolution des traditions. Musique de fanfare funky (Burning Brass Band, Qc), rythmes latins un peu vintage (Athenea Y Su Candela, Cuba-Qc), rencontres culturelles (Lavanya - Projet Dharani, Inde, Mali, Bangladesh, Qc), Afro-pop langoureux (Modeline Raymond, Haïti, Qc), Afrofuturisme féministe (Les Aunties, Tchad) et Folk électropicale (Stéphanie Osorio, Colombie, Qc) : la variété des propositions de ces femmes talentueuses sont toutes plus alléchantes les unes que les autres.

    Programmation en salle
    Huit séries dans six salles de concerts du 9 au 21 juillet 2024

    Méticuleusement organisée en 8 séries, la programmation en salle célèbre la belle diversité des visages que prennent les musiques du monde. Au MTelus, à l’Olympia, au Théâtre Fairmount, au Gesù, au Ministère et au Club Balattou, le public retrouvera ses favoris, fera de belles découvertes et applaudira les plus grands noms.

    Série Les grands événements — présentée par ICI Musique

    Des spectacles exclusifs à déploiements exceptionnel

    • « L’Afrique en Cirque » avec Kalabanté (Guinée, Qc) : Exploits acrobatiques explosifs, chorégraphies agiles et athlétiques, percussions palpitantes, kora authentique, le spectacle fédère le théâtre, la musique, la danse et les arts du cirque. Date et lieu : 10 juillet, L’Olympia
    • L’Entourloop (France) et Queen Omega & the Royal Souls Trinidad (Trinidad) : Les séniors désinvoltes de l’Entourloop, quant à eux, remplissent les plus grandes salles avec leur son de Reggae, Dancehall, Dub, Ragga, Downtempo et Hip-hop. « Véritable icône du Reggae-Dancehall » (RFI, 2023), Queen Omega tire son énergie et son humanité du mouvement Rastafari. Date et lieu : 13 juillet, MTelus

    Série Prestique — présentée par Radio VM
    Des univers feutrés, des moments magiques

    • La Nuit de la Kora avec Prince Diabaté (Guinée) et Diely Mori Tounkara (Mali, Qc) : Prince Diabaté remodèle les sons ancestraux et retrouve sur scène Diely Mori Tounkara, qui se distingue par son jeu fluide et maîtrisé, propice à toutes les collaborations. Date et lieu : 14 juillet, Le Gesù
    • Christian Obam (Cameroun) : Entre le Cameroun et le Sénégal, ses lignes de basse paraphrasent l’Afrique ; rappellent d’où viennent le Jazz et le Blues. Date et lieu : 16 juillet, Club Balattou

    Série Les inconturnables — présentée par Ici Musique
    Les chouchous du Festival et des monuments de la scène d’ascendance africaine

    • Los Gaiteros de Ovejas (Colombie) : Tel des passeurs, l’ensemble perpétue depuis plus de 30 ans la Gaita, cet héritage musical unique né du métissage de la culture percussive africaine et des traditions mélodiques précolombiennes, combinant les traditionnels Cumbia, Porro et Currulao. Date et lieu : 12 juillet, Club Balattou
    • Alpha Yaya Diallo (Guinée, CB) : La fluidité de ses lignes de guitare, mise en valeur par les tambours, balafon, kora, ngoni, basse et batterie, donne naissance à un son ouest-africain nomade et généreux. Date et lieu : 13 juillet, Club Balattou
    • Team Salsa Sextet (Cuba, Qc) : Inspirée par la liberté d’improvisation du Jazz et du Rock, la Salsa met en valeur les rythmes afro-descendants qui ont pollinisé les folklores caribéens. C’est cette fureur de vivre, d’exister, de danser, que cultive Team Salsa Sextet. Date et lieu : 19 juillet, Club Balattou
    • Sia Tolno (Guinée) : Elle est de celles qui personnifient la force des femmes africaines avec sa voix puissante aux rythmes mandingues et afro-blues. Date et lieu : 21 juillet, Club Balattou
    • Zal Sissokho et Buntalo (Sénégal, Qc) : Avec toute l’authenticité qu’on lui connaît, ce griot passeur d’histoires met de l’avant l’essence de la kora et la profondeur de son attachement à ses origines mandingues. Date et lieu : 20 juillet, Club Balattou

    Série Les Étoiles de Nuits d’Afrique — présentée par La Fabrique Culturelle de Télé-Québec

    Le rendez-vous des concerts nocturnes à ajouter en première phrase. Neuf soirées inédites autour de trois artistes et de leurs invités spéciaux. Des rencontres exclusives, une expérience différente chaque soir.

    • Afirka (Algérie, Qc) : Authentiques et énergiques, leurs reprises passionnées de succès aux intonations raï, chaoui et kabyle rappellent à quel point les rythmes d’Algérie sont cosmopolites par essence. Date et lieu : 9, 10 et 11 juillet, Club Balattou
    • Andy Rubal (Cuba, Qc) : Salsa, Timba, et autres Pilón : Andy Rubal dresse un portrait exhaustif des rythmes latins, égrenant les classiques autant que les succès Pop ou l’héritage des yorubas. Date et lieu : 7, 18 et 19 juillet, Club Balattou
    • Aboulaye Koné (Côte d’Ivoire, Qc) et ses rendez-vous mandingues : As des percussions et de la guitare mandingue, ce griot ivoirien met sa virtuosité au service de son impressionnant héritage musical. Date et lieu : 14, 15 et 16 juillet, Club Balattou

    Série Nuits d’Afrique Sound System — présentée par CISM
    Le meilleur de la World 2.0 montréalaise

    • Mr.Touré ! invite Don Barbarino et Bellavie : Incontournable de la scène électro, Mr.Touré ! célèbre la diversité en partageant la scène avec ses acolytes Don Barbarino, vieux renard des tables tournantes, ardent promoteur de la culture haïtienne, et la sensation Bellavie, égérie des dancefloor montréalais. Date et lieu : 12 juillet, Le Ministère
    • Club Sagacité : Il y a 10 ans, sous l’impulsion de Pierre Kwenders, flanqué de DJ San Farafina et Hervé « Coltan » Kalongo, le collectif Moonshine voyait le jour. Il a donné vie en 2020 au Club Sagacité. San Sarafina tend le micro à trois sensations du moment dont elle est l’inspiration. Mopao Mumu, voix congolaise en vogue, montera sur scène pour une prestation live, puis Ms Baby et Fanella démontreront leur distinction. Date et lieu : 19 juillet, Le Théâtre Fairmount

    Série Voix du monde — présentée par TV5
    Des timbres distinctifs au service de propos humanistes

    • Alberto Salgado (Brésil) : Liant les sons organiques du berimbeau et de l’atabaque à ceux de la guitare classique et aux rythmes électroniques, Alberto Salgado donne un nouveau souffle aux rythmes du Baião et du Xaxado. Date et lieu : 11 juillet, Club Balattou
    • Youba Adjrad (Algérie, Qc) : Cet auteur, compositeur et interprète de Raï, Chaabi et musique berbère 2.0, est, dit-on, l’une des plus belles voix arabes au monde. Date et lieu : 14 juillet, Le Théâtre Fairmount
    • Luiz Salgado (Brésil) : Sa musique est riche et authentique. Ses accords de guitare justes et sincères soulignent la véracité de sa voix. Le chansonnier raconte des histoires ancrées dans la culture populaire de la Folia dos Reis et du Congado. Date et lieu : 15 juillet, Club Balattou
    • Jimmy Belah Trio (Bénin) : Chanteur sensible et compositeur averti, porté par la culture vodou, Jimmy Belah sert un Afro-rock délicat, chanté dans la langue maternelle, le Adjia. Date et lieu : 17 juillet, Club Balattou
    • Pahua (Mexique) : Instigatrice d’une Folktronica nuancée, Pahua explore les rythmes primitifs des percussions latines, qu’elle texture d’une House aérienne. Date et lieu : 18 juillet, Club Balattou

    Série Les Révélations — présentée par Atuvu.ca
    Les nouveaux ambassadeurs des musiques du monde

    • Kirá (Brésil) : Enveloppée dans une esthétique doucement psychédélique, la musique du fils de Manu Chao s’abreuve autant à la tradition des chanteurs populaires brésiliens qu’aux mouvements alternatifs de la Psicodelia Nordestina 70 et du MangueBeat. Date et lieu : 9 juillet, Club Balattou
    • Kin’Gongolo Kiniata (RD Congo) : Ce groupe inocule des effets stroboscopiques aux rythmes traditionnels congolais, photocopiant à la chaîne les sons de la rue pour les assembler en un rythme urbain déjanté. Date et lieu : 10 juillet, Club Balattou
    • Rumba de Bodas (Italie) : Rythmes Funk, Soul, latins, Ska, Swing Reggae et Afrobeat qui s’entremêlent : la musique de Rumba de Bodas, propose d’infinies combinaisons sonores groovy. I 14 juillet, Club Balattou
    • Sia Tolno (Guinée) : Elle est de celles qui personnifient la force des femmes africaines. Avec sa voix puissante et faisant la part belle aux rythmes mandingues et Afro-blues, elle s’est taillée une place de choix dans le milieu de l’Afrobeat. Date et lieu : 21 juillet, Club Balattou

    Série Global Beat — présentée par CJMD Lévis
    Des rythmes traditionnels qui se réinventent au contact de sonorités actuelles

    • Def Mama Def (Sénégal) : Ce duo phare du Hip-hop féminin sénégalais porte une parole puissante, qui défend des valeurs sociales et dénonce la condition des femmes. Date et lieu : 11 juillet, Le Ministère
    • Ibibio Sound Machine (Nigéria, Angleterre) : Tension entre Funk ouest-africain, agitée de Highlife et d’Afrobeat, post-Punk et Électro, les rythmes d’Ibibio Sound Machine émergent de l’émulation entre percussions, cuivres et synthés analogiques. Date et lieu : 18 juillet, Le Théâtre Fairmount
    • Boogàt (Mexique, Qc) : Juste équilibre entre les Cumbia, Salsa, Reggaeton, des scandés Hip-hop et des sons digitaux, la musique de ce lauréat d’un prix Juno est diablement efficace et dansante. Date et lieu : 20 juillet, Le Ministère

    Programmation extérieure gratuite

    Le Village des Nuits d’Afrique - du 16 au 21 juillet 2024
    Six jours de concerts et d’activités gratuites pour toute la famille
    Au Parterre du Quartier des spectacles et sur l’Esplanade Tranquille

    Du 16 au 21 juillet, le Vllage des Nuits d’Afrique s’installe au Parterre du Quartier des spectacles et sur l’Esplanade Tranquille. La musique sera partout, tout le temps avec les concerts présentés en alternance sur les deux scènes extérieures ; une véritable immersion sonore sur l’ensemble du site qui s’étend de la rue Ontario à la rue Sainte-Catherine.

    Des concerts rassembleurs et des découvertes musicales inoubliables, présentés sur la Scène TD - Radio-Canada, au Parterre du Quartier des spectacles, et sur la Scène Loto-Québec de l’Esplanade Tranquille.

    Les Escales Tropicales présentées par Ici Musique dès 21h sur la Scène TD - Radio-Canada. Chaque soir, des DJ’s, assureront avec panache des intermèdes festifs et vivifiants entre les derniers concerts de fin de soirée, diffusant pour le plus grand plaisir de toutes et de tous, les hits les plus populaires de l’histoire des musiques du monde.

    Ateliers de danse à ciel ouvert dès l’ouverture du site. Activités emballantes, ces ateliers de danse sont dispensés par des maîtres danseurs. Pour leur plus grand plaisir, les familles pourront se laisser aller à expérimenter des pas de danse modernes et traditionnelles de Colombie, du Congo, du Maghreb, d’Angola, de Côte d’Ivoire ou encore de Cuba. Une autre façon de découvrir le monde !

    Cabarets Nuits d’Afrique en plein coeur du Parterre du Quartier des spectacles. Pour prendre un bain de culture et stimuler les sens, le Cabaret Nuits d’Afrique propose des rencontres intimes et authentiques, des têtes-à-têtes inspirants où les artistes présenteront des pans de leur culture et feront à travers des mini-concerts, ateliers et démonstrations fascinantes et dans une atmosphère plus que chaleureuse.

    Le Village des enfants avec ses animations, maquillages animaliers et floraux et ses activités récréatives dont le jeu africain awalé.

    L’incontournable Marché Tombouctou un joyeux et coloré désordre qui invite au baragouinage et rappelle à la fois les souks de Marrakech, le marché de Kaolack au Sénégal ou le marché d’Oaxaca au Mexique.

    La promenade des saveurs, au nord du Parterre, lieu idéal pour faire une pause gourmande entre deux activités, pour déguster un diversité de mets issus de différentes contrées comme du Mafé sénégalais, des accras de morue antillais, le Pabellon vénézuélien, de la crème glacée au corossol, du poulet Jerk jamaïcain, des chips de banane plantain, du jus de gingembre ou de bissap, ou d’authentiques tacos de cactus mexicains.

    Les kiosques de rafraîchissement et le Bistro SAQ et sa grande terrasse animée.
    Série les grands événements — présentée par TD, en collaboration avec ICI Musique
    Scène TD-Radio-Canada - Parterre du Quartier des spectacles

    Rassembleurs, uniques et mémorables, ces spectacles d’artistes internationaux d’envergure et de groupes à grand déploiement, totalement gratuits, laisseront une trace indélébile dans la mémoire des festivaliers.

    • Bombino (Niger) : Avec ses riffs envoûtants, il magnifie les sonorités percussives traditionnelles par son jeu de guitare rapide et technique, décochant un Blues du désert tendance Rock, puissant et inspiré. Date : 16 juillet
    • BCUC (Afrique du Sud) : Depuis 20 ans, leur son inclassable déferle sur les scènes du monde entier. Avec une ferveur spirituelle, ils punk-rockent, rappent et jazzent leurs chants indigènes en zulu, sotho, xhosa et autres langues sud-africaines. Date : 17 juillet
    • Innoss’B (RD Congo) : Star internationale, il collectionne les tubes. L’enfant de Goma, qui a collaboré avec Akon, Yemi Alade, Damso ou Koffi Olomidé, catapulte un AfroCongo savoureux associant Rumba congolaise, Afropop, Ndombolo, R&B et Afrobeat. Date : 18 juillet
    • BIM (Bénin) : Le collectif manie avec exaltation les tambours, cloches et hochets traditionnels, démontrant l’influence du vaudou sur les musiques modernes. Ils embrasent la scène comme ils l’ont déjà fait au mythique Carnegie Hall. Date : 19 juillet
    • Takana Zion (Guinée) : Figure connue du circuit international, cet adepte du singjay, dont la voix puissante est aussi à l’aise en français, qu’en anglais, soussou, poular et malinké se réinvente avec son projet Banjo Kafaan (2023), qui rend hommage à ses ancêtres. Date : 20 juillet
    • Rutshelle Guillaume (Haïti) : Depuis 10 ans, la flamboyante Rutshelle Guillaume est au Top des palmarès de la Perle des Antilles ! Surnommée la Reine du Kompa, elle fait l’unanimité avec sa voix puissante et ses performances éclatantes. Date : 21 juillet

    Série Femmes du monde
    Scène Loto-Québec - Esplanade Tranquille

    Cette série rappelle à quel point, dans les musiques du monde, les femmes sont là, bien présentes, fières de leurs racines, porteuses de leurs cultures, et d’une modernité pleinement assumée.

    • Burning Brass Band (Qc) : Cette fanfare de cuivres et de percussions s’est donnée la mission d’augmenter la place des femmes et des personnes trans, non binaires et queers sur la scène musicale locale. Le groupe fédère en interprétant des morceaux populaires aux accents Funk. Date : 16 Juillet
    • Athenea Y Su Candela (Cuba, Qc) : Avec une présence scénique flamboyante, la chanteuse travaille depuis son plus jeune âge, son mix de musique latine des années 70 et d’influences pop, de rythmes cubains et d’harmonies mexicaines, une invitation à célébrer et danser. Date : 17 juillet
    • Lavanya - Projet Dharani ( Inde, Mali, Bangladesh, Qc) : En termes de rencontre des cultures, Montréal permet l’improbable. En témoigne le projet Dharani, de Lavanya Narasiah, qui juxtapose avec justesse les sonorités d’Afrique de l’Ouest, des Antilles, d’Amérique latine et d’Amérique du nord à la musique carnatique du sud de l’Inde et aux rythmes bengalis. Date : 18 juillet
    • Modeline Raymond (Haïti, Qc) : Avec ses rythmes Kompa et Afro-pop langoureux, émaillés de Soul latine, elle charme d’emblée. Sur scène, elle dégage énergie et passion, mettant sa voix sensuelle au service de morceaux célébrant l’amour. Date : 19 juillet
    • Les Aunties (Tchad) : « Afrofuturistes et féministes » (TV5 Monde, 2023), ces 9 tantines militantes engagées, frappent sur des calebasses pour faire rayonner la musique traditionnelle Sara. Date : 20 juillet
    • Stéphanie Osorio (Colombie, Qc) : L’autrice, compositrice et interprète, flanquée de sa guitare, sert une musique Pop-folk poétique transcendée par des rythmes électropicaux caribéens et appuyée par des percussions afro-latines. Date : 21 juillet

    Le Festival c’est aussi…

    Pleins feux sur les lauréats des Sily d’or 2024

    Chaque année le festival fait découvrir les nouvelles révélations musicales de la scène locale qui se sont démarquées lors de la vitrine des Syli d’Or de la musique du monde. On pourra voir les lauréats 2024, Less Toches (Amérique latine, Qc), Boubé (Niger, Qc) et Shahrzad and her latin oriental band (Cuba, Iran,Egypte, Qc) sur la scène Loto-Québec.

    Prix Nuits d’Afrique pour la Francophonie

    Inauguré en 2016, le Prix Nuits d’Afrique pour la Francophonie est décerné à un.e artiste au rayonnement international qui incarne une vision rassembleuse de la Francophonie et de la diversité culturelle. De grands artistes tels que Manu Dibango, Amadou & Mariam, Salif Keita, Tiken Jah Fakoly ou Angélique Kidjo, qui sera l’heureux ou l’heureuse élu.e cette année ?... Dévoilement à venir en juillet.

    La Compilation musicale FINA 2024
    Label Disques Nuits d’Afrique / Distribution : Believe
    La compilation musicale comprend une sélection de 18 titres d’artistes phares de cette 38e édition du Festival international Nuits d’Afrique parmi lesquels, les artistes internationaux L’Entourloop, Innoss’B, Fredy Massamba et la reine du reggae dancehall Queen Omega. Cette compilation met aussi en valeur les artistes de Montéal, notamment Jean Jean Roosevelt, Kizaba, révélation Radio Canada cette année et la talentueuse Joyce N’Sana.
    Disponible mondialement sur toutes les plateformes numériques le 7 juin 2024

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES