CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    « Les tortues ne meurent pas de vieillesse » en salle le 26 août

    « Les tortues ne meurent pas de vieillesse » en salle le 26 août

    24 août 2011, 00h03
         |     

    Le film « Les tortues ne meurent pas de vieillesse », réalisé par Hind Benchekroun et Sami Mermer, produit par Les Films de la Tortue, sera à l’affiche au Cinéma Parallèle dès le 26 août prochain et sera disponible simultanément en vidéo sur demande (VSD) sur le canal Illico. C’est une première expérience pour un documentaire qui donnera un accès plus large au film y compris en région.

    De plus, le film sera présenté en film d’ouverture à la 5e édition du Festival Cinéalma de Carros près de Nice en France le 14 octobre prochain. Cinéalma s’est imposé comme un rendez-vous incontournable du cinéma azuréen.

    Tourné au Maroc, « Les tortues ne meurent pas de vieillesse » a été sélectionné dans des festivals majeurs dont le Dok.fest de Munich et le Festival International de Cinéma Méditerranéen de Tétouan (Maroc) où il a remporté le Grand Prix de la ville en mars dernier. Le film a été présenté aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal et à Vues d’Afrique.

    « Les tortues ne meurent pas de vieillesse » pose un regard sur une génération qui disparaît. Dans la belle région côtière du nord du Maroc, trois hommes de près de 80 ans, Chehma, un ancien maître pêcheur, Erradi un aubergiste solitaire et Abdesslam, un musicien ambulant, travaillent toujours pour gagner leur vie. « Les tortues ne meurent pas de vieillesse » illustre leur volonté de vivre, leur vision face à la mort qui approche et leur courage à travailler sans relâche... malgré leur âge. Les propos de Chehma, Erradi, Abdesslam dépassent le cadre géographique du Maroc et nous transportent dans l’universalité d’une réflexion sur la vie, la vieillesse et la mort. Un documentaire ancré dans le quotidien riche et coloré de ces hommes, enrobé d’une tendre humanité

    Hind Benchekroun
    Réalisatrice, scénariste et productrice : Originaire du Maroc, Hind Benchekroun a obtenu une maîtrise en communication à l’Université de Montréal. Active dans le milieu de la production depuis 1999 (Les Films de l’Isle, Multi-Monde ), elle participe à plusieurs niveaux (scénariste, productrice) à Musiques Rebelles. En 2003, Hind est lauréate du concours Nouveau Regard à l’ONF et scénarise Voix sous les voiles. Son premier court métrage, « La petite fille d’avant », est en compétition à Vues d’Afrique en 2006. Hind coréalise aussi plusieurs courts métrages dont Tea time et Caressing time, présenté au Festival du nouveau cinéma. Elle travaille avec Patricia Bergeron à l’ONF à titre de productrice déléguée d’une série documentaire sur le racisme au travail. En 2007, elle coproduit et monte avec Sami Mermer « La boîte de Lanzo », un documentaire sur les sans-abri tourné aux USA et présenté au Urban Institute for Contemporary Arts et au Flint Film Festival. Elle coréalise aussi « Taxi Casablanca », un documentaire sur l’unique femme chauffeur de grand taxi à Casablanca, diffusé sur TV5 Canada.

    Sami Mermer
    Réalisateur, scénariste et directeur photo : Né en Turquie, Sami Mermer travaille en cinéma depuis dix ans. En Turquie, il fut coscénariste et assistant sur le film « Ax » (« The Land »), récipiendaire de plusieurs prix dont celui du jury du Festival international de Hambourg en 2000 et du Festival international du film de Milan en 1999. Par la suite, il a réalisé et tourné plusieurs films dont « Sortie », un court métrage de fiction, « The Passenger » et « La boîte de Lanzo », un long métrage documentaire sur les sans-abri tourné aux USA présenté au Urban Institute for Contemporary Arts et au Flint Film Festival. Sami a travaillé également comme directeur photo sur plusieurs films dont « Taxi Casablanca », coréalisé par Hind Benchekroun et Mary Fowles, diffusé sur TV5 Canada et « Le concert des voix » de Bettina Ehrardt, un documentaire sur Kent Nagano. Il fut également assistant du directeur photo Philippe Lavalette sur le film « Victoria » réalisé par Anna Karina. Sami développe actuellement différents projets dont « À quelques pas de la ligne » et « Les sauterelles ne sautent que deux fois ».

    « Les tortues ne meurent pas de vieillesse » a été produit avec la participation financière du Conseil des arts et des lettres du Québec et de l’Office national du film du Canada (ONF) - Aide au cinéma indépendants (ACIC).

    Les Films du 3 mars est soutenu par plus d’une centaine de membres issus du milieu cinématographique ainsi que par les institutions suivantes : Conseil des Arts du Canada ; Conseil des arts et des lettres du Québec ; Conseil des arts de Montréal, Téléfilm Canada ; Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).

    Site du film www.turtlefilms.com

    Bande annonce : www.youtube.com/watch?v=K6RhCya9NVc

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Suite
    20 juin 2024, 01h00
    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Suite
    19 juin 2024, 03h00