CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Revue Qui fait Quoi no 429 (juin 2023) maintenant disponible Qui fait Quoi 429. Photo: Qui fait Quoi

    Revue Qui fait Quoi no 429 (juin 2023) maintenant disponible

    2 juin 2023, 00h20
         |     

    Qui fait Quoi vient de publier l’édition de juin 2023 de sa revue, dont la mise en page a été entièrement revue, modernisée et améliorée. Disponible en ligne en format numérique PDF (107 pages), cette 429e édition de la revue Qui fait Quoi propose un retour sur le récent congrès de l’AQPM, et sur le colloque « RD et RC : les formes de collaborations intersectorielles dans les industries créatives » organisé par SYNTHÈSE – Pôle Image Québec et le Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) dans le cadre du congrès de l’Acfas. À lire aussi : des textes d’entrevues avec Chantal Bowen et Hugo Latulippe, des reportages sur la mise à jour des es principes directeurs 2023-2024 du FMC, les films et séries « Bon matin Chuck (ou l’art de réduire les méfaits) », « Lac-Mégantic – ceci n’est pas un accident », « FRAME » : de JP Charlebois et Myraï ainsi que « Le jour où le dromadaire est parti » de Geneviève Sauvé. Ce numéro intègre comme toujours l’indispensable Guide mensuel de la production et plusieurs autres textes et reportages.

    Au sommaire

    INDUSTRIE

    Chantal Bowen dresse le bilan de ses 12 ans à l’AMJ 10

    En janvier 2011, Chantal Bowen a poussé pour la première fois la porte de l’Alliance Médias Jeunesse. Elle ne se doutait pas qu’elle allait y passer 12 ans et demi. Elle avait mené l’essentiel de sa carrière en documentaire, dans le privé, mais aussi à l’ONF, d’abord au Studio D du programme anglais, puis au programme Regard de femmes, avec Josée Beaudet. À l’AMJ, elle prenait la relève de Caroline Fortier.

    Le FMC met à jour ses principes directeurs 2023-2024

    Cette année, le Fonds des médias du Canada a choisi de ne pas faire de changements en profondeur à ses principes directeurs. Lors d’un webinaire, Nathalie Clermont, la première vice-présidente stratégie de contenu et développement d’affaires, a présenté les grandes lignes de sa politique. Tout d’abord, il faut savoir que ces nouveaux principes directeurs ont été déterminés avant l’adoption du projet de loi C-11, ainsi qu’avant l’annonce des 40 millions $ neufs qui se répartiront sur deux ans dans le budget fédéral 2023-2024.

    Le FMC fait le point sur le Programme de soutien au développement de l’industrie 2023-2024

    Jessica Lea Fleming, directrice, inclusion et croissance, de l’équipe de direction du Fonds des médias du Canada (FMC) présente le programme de soutien au développement de l’industrie 2023-2024 pour les organismes canadiens à but non lucratif dans la création et la réalisation de programmes et d’initiatives visant à favoriser la croissance d’une industrie audiovisuelle canadienne inclusive.

    Hélène Messier dresse le bilan du congrès de l’AQPM 2023

    En deux semaines, tous les billets pour assister au congrès de l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) se sont envolés. Preuve que les producteurs avaient envie de se retrouver. En entrevue après l’événement, Hélène Messier, PDG de l’AQPM, explique avoir eu de très bons échos des personnes présentes. Quelques présentations ont braqué les projecteurs sur les chiffres de la consommation des contenus et la perception des jeunes face à la production audiovisuelle québécoise. Un exercice important à refaire chaque année, estime Hélène Messier.

    Public jeune adulte recherché

    De plus en plus attirés par les plateformes étrangères, les jeunes adultes ne connaissent plus les contenus québécois. Pour réfléchir aux moyens à mettre en oeuvre pour reconquérir cet auditoire, l’AQPM a invité Nadine Dufour, vice-présidente des contenus de Télé-Québec, Mathieu Lacombe, directeur de création adjoint chez Rethink, Philippe Lamarre, fondateur et président d’URBANIA, Zita Lawson d’Encore Télévision, et Christine Thoër, professeure et chercheuse, dans une discussion animée par Catalina Briceño.

    L’IA et ChatGPT peuvent-ils venir en aide à la production ? Sovimage en a fait l’essai

    Des outils d’intelligence artificielle comme ChatGPT peuvent-ils venir en aide à la production ? L’équipe de Sovimage a tenté l’expérience et en a présenté les résultats lors du congrès 2023 de l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM). Rarement un panel aura autant fait rire les participants. Disons que l’expérience, réalisée grâce à Moov AI, ne fut pas des plus concluantes, comme l’ont expliqué la productrice Sophie Deschênes, la productrice au développement Laurence Deschênes-Tremblay, le scientifique des données senior Félix Chrétien et la responsable, financement et services aux membres de l’AQPM Anne-Valérie Tremblay.

    Les 18-24 ans connaissent les plateformes québécoises, mais les consomment peu

    Pour mieux comprendre les pratiques de visionnement connecté des jeunes de 18 à 24 ans, l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) et l’UQAM ont réalisé une enquête dont les résultats ont été dévoilés par Christine Thoër, professeure au département de communication sociale et publique de l’UQAM (CELAT UQAM). La plus grande transformation, a-t-elle indiqué, se trouve dans la place des grandes plateformes et le rôle des gros joueurs dans les pratiques des jeunes.

    Pablo Rodriguez charme les producteurs lors du congrès de l’AQPM

    Le moins que l’on puisse dire est que Pablo Rodriguez, ministre de Patrimoine canadien, était fort attendu au congrès annuel de l’Association québécoise des producteurs médiatiques (AQPM). Depuis le temps que le ministère travaille sur le projet de loi C-11, les producteurs et productrices espéraient de bonnes nouvelles en ce 26 avril. Or, le processus n’est pas encore terminé et il faudra encore quelques semaines pour que l’industrie soit enfin fixée. Lors d’un entretien avec Hélène Messier, la PDG de l’AQPM, Pablo Rodriguez s’est cependant montré rassurant.

    Alicia Barin (CRTC) lance un appel aux producteurs et aux productrices

    À quelques jours (voire quelques heures) du passage du projet de Loi C-11 à une loi en bonne et due forme, il était entendu qu’Alicia Barin, vice-présidente de la Radiodiffusion au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), ne pouvait pas trop en dire lors de son allocution au congrès annuel de l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM). Celle qui est arrivée en poste en août 2022 dans l’organisme réglementaire, et qui a passé une bonne partie de sa carrière chez Astral, y est allée d’un discours prudent.

    François-Pier Pélinard Lambert dresse un portrait de l’état du cinéma dans le monde

    Invité chouchou du congrès de l’AQPM, rédacteur en chef au magazine Le Film Français, François-Pier Pélinard Lambert a présenté l’état du cinéma mondial, qui se porte d’ailleurs mieux, selon le spécialiste. Il donne en exemple deux films non américains qui ont fait leur marque en salle, « Argentina 1985 », film réalisé par l’Argentin Santiago Mitre, qui revient sur la dictature militaire des années 1980, et « À l’Ouest rien de nouveau », réalisé par Edward Berger, d’après l’oeuvre d’Erich Maria Remarque, qui se passe pendant la Première Guerre mondiale.

    La démographie change, les habitudes de consommation audiovisuelle aussi

    Pour mettre la table au congrès 2023 de l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM), les organisateurs avaient invité Louise Hélène Paquette, consultante, chercheuse associée au Pôle Médias et enseignante au Collège La Cité, à Ottawa.

    Denis Dubois s’inquiète de l’étiolement de la culture commune québécoise

    Denis Dubois a annoncé, à la fin du mois de février, qu’il prenait sa retraite après plus de 30 ans dans l’industrie de l’audiovisuel et trois ans et demi à titre de vice-président, contenus originaux chez Québecor. Lors d’une discussion avec Catalina Briceño au congrès de l’Association québécoise de la production médiatique, il a été d’une franchise peu commune sur sa vision de l’industrie.

    Mathieu Lacombe réitère son appui à la production médiatique au congrès de l’AQPM

    Le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Mathieu Lacombe est venu faire un tour au congrès de l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) à Saint-Sauveur. Ce que font les productrices et les producteurs est très important, a-t-il lancé en arrivant sur scène. En cette période où se posent tant de questions, la culture se retrouve à l’image, sur les écrans. Mathieu Lacombe donne en exemple les beaux paysages qui font vivre la culture.

    TECHNOLOGIES

    La recherche et l’art développent de nouvelles interfaces pour la scène

    Dans la pratique, il existe un domaine entre art et le design dans lequel des oeuvres sollicitent de nouvelles manières d’interagir avec des objets. De plus en plus de spectacles proposent des interfaces tangibles établissant des liens tactiles (ou haptiques) entre performeurs et visiteurs.

    Les industries créatives et la recherche souhaitent une hybridation du financement

    Des projets peuvent émaner de la rencontre entre créateurs et chercheurs. Lorsque les langages de différentes disciplines s’harmonisent, les possibles s’ouvrent. Toutefois, des enjeux persistent quant au design d’expérience dans les industries créatives, particulièrement en ce qui a trait au financement

    Les milieux de la recherche et de la création doivent collaborer en continu

    Dans le cadre du 90e congrès de l’Acfas, SYNTHÈSE – Pôle Image Québec et le Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) organisaient un colloque autour du thème « RD et RC : les formes de collaborations intersectorielles dans les industries créatives ».

    Pour les flux de travail en création numérique, la recherche et les développements s’accélèrent

    Sous le thème des mutations des flux de travail en création numérique, SYNTHÈSE – Pôle Image Québec et le Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) ont réuni, dans le cadre du 90e congrès de l’Acfas, Jean-François Lalonde, professeur au département de génie électrique et génie informatique à l’Université Laval, Vahe Vardanyan, directeur scientifique et expert en IA au CDRIN, François Lord, professeur et consultant en effets visuels à l’École NAD-UQAC, Guillaume Gilet, professeur en informatique à l’Université de Sherbrooke, ainsi que Adrien Bruson, professeur au département de LOGTI de l’ÉTS, dans une discussion animée par Martine Bertrand, recherchiste principale en intelligence artificielle chez DNEG.

    L’interdisciplinarité doit être privilégiée pour le design d’expérience en santé

    Dans le domaine de la santé, la création d’expériences interactives vise à créer du bien-être via la mise en place de mécaniques de jeux vidéo empathiques, la création d’avatars interactifs et d’environnements immersifs.

    TÉLÉVISION

    « Lac-Mégantic – ceci n’est pas un accident », un effort d’équipe

    Scénariste et productrice au contenu pour Trio Orange, Nancy Guerin possède une grande expérience en documentaire d’investigation. Après avoir été journaliste pendant plusieurs années aux États-Unis, elle collabore à différents projets documentaires lorsqu’elle emménage au Québec, dont « L’industrie du ruban rose » de Léa Pool et « A Sister’s Song » de Danai Elon. Son plus récent projet – et elle ne s’y attendait pas – a mobilisé son attention pendant plusieurs années : « Lac-Mégantic – ceci n’est pas un accident ». C’est la productrice Annie Sirois qui a provoqué la rencontre entre Philippe Falardeau, instigateur et réalisateur de la série documentaire de quatre épisodes, et la coscénariste.

    « Bon matin Chuck » ou le noir et blanc pour embrasser les zones grises de la dépendance

    Jean-François Rivard s’étonne lorsqu’on lui demande pourquoi Mathieu Cyr et lui ont choisi de présenter la série « Bon matin Chuck (ou l’art de réduire les méfaits) » en noir et blanc. Si, étrangement, le mot audace est associé à la facture visuelle de ces 10 épisodes de 60 minutes, le réalisateur rappelle que le septième art et la télévision ont commencé sans la couleur. Mais finalement, ce projet initié par le comédien Nicolas Pinson, interprète du rôle-titre, a été rendu dans ce format pour une question de sentiment et d’instinct par le duo de réalisateurs.

    CINÉMA

    Hugo Latulippe souhaite que le FCVQ devienne un événement d’envergure nationale

    Nommé à la direction générale du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ), Hugo Latulippe entame un nouveau mandat qui entre en parfaite adéquation avec son parcours qui s’échelonne sur presque 30 ans.

    « FRAME » : JP Charlebois et Myraï réalisent un premier long à leur image

    Le 26 avril 2022, JP Charlebois & Myraï terminaient le tournage de leur premier long métrage de fiction, « Frame », un film de genre indépendant à propos de Charles, un photographe aux tendances psychopathes et narcissiques, interprété par David LaHaye, vouant un culte obsessionnel à sa muse Eve, incarnée par Ève Salvail. Scénarisé par Max Desmond et Alice Messier, le thriller psychologique s’est tourné en 7 jours à Montréal, raconte le duo de créateur en entrevue avec Qui fait Quoi.

    Geneviève Sauvé se lance dans l’aventure de son premier long métrage

    Après plusieurs courts métrages (« Dire », « Le service », « Her », « Still Untitled », « La prescription »), Geneviève Sauvé a décidé de se lancer dans l’aventure de son premier long métrage de manière autofinancée. Pendant 16 jours, et ce, jusqu’au 27 avril dernier, la scénariste et réalisatrice immortalisait « Le jour où le dromadaire est parti », le récit d’Elizabeth, 27 ans, une artiste peintre, enceinte de son ami Alexandre, qui se retrouve seule alors que ce dernier choisi de développer sa carrière de photographe à New York.

    MUSIQUE

    Le FANTOM partage les résultats de sa consultation sur l’underground

    La Fédération pour les arts nocturnes des travailleur·euse·s et organisateur·trice·s de Montréal (FANTOM), collectif à but non lucratif fondé en 2022, proposait le 18 mai au Centre PHi, pendant l’événement MTL au Sommet de la nuit, un exposé de ses résultats et recommandations à partir de sa récente consultation publique sur les besoins des communautés de la vie nocturne underground. Voici un compte rendu de la présentation d’Isis Gray, gestionnaire de programme au sein de FANTOM.

    SCÈNE

    « Le projet Riopelle » Robert Lepage réunit l’histoire du Québec et l’homme libre

    Après 3 ans de recherche, la réclusion forcée par la pandémie aidant, Robert Lepage présente « Le projet Riopelle », 30 tableaux de la vie du peintre et de ses contemporains, chez Duceppe jusqu’au 11 juin, avant d’être à l’affiche à Québec à l’automne prochain. Il s’agit d’une coproduction du Diamant, de la compagnie Duceppe, de la Fondation Jean-Paul Riopelle et du Théâtre français du CNA d’Ottawa, en partenariat avec TV5.

    LE GUIDE DE LA PRODUCTION

    Qui fait Quoi présente les projets de productions en film, télévision et multimédia aux différentes étapes de développemet : projets, préproduction, production et postproduction. Unique, ce guide est disponible en ligne en version intégrale et actualisé tous les jours par notre équipe de recherchistes et de journalistes. Rendez-vous à l’adresse suivante : www.qfq.com/guideproduction

    Les abonné·e·s de Qui fait Quoi peuvent télécharger leur exemplaire en ligne à l’adresse suivante www.qfq.com/pdf. Pour s’abonner ou se procurer le numéro 429 à l’unité, rendez-vous à boutique.qfq.com.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Le cinéaste Érik Canuel est décédé

    Le cinéaste Érik Canuel est décédé

    Suite
    18 juin 2024, 01h00
    L’Autorité conclut une entente avec Apple Canada

    L’Autorité conclut une entente avec Apple Canada

    Suite
    18 juin 2024, 00h30
    Torpille fête ses 20 d’existence

    Torpille fête ses 20 d’existence

    Suite
    18 juin 2024, 00h30