CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Le Conseil des arts du Canada dévoile les finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général «Truffe». Photo: Capture d'écran

    Le Conseil des arts du Canada dévoile les finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général

    13 octobre 2022, 00h00
         |     

    Le Conseil des arts du Canada a dévoilé la liste des finalistes des prestigieux Prix littéraires du Gouverneur général (LivresGG) pour l’année 2022.

    « Les Prix littéraires du Gouverneur général Illustrent le dynamisme et le constant renouvellement de notre scène littéraire, déclare Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada. La quantité, la qualité et la diversité des livres que le Conseil des arts du Canada a reçus confirment la force créatrice de celles et ceux qui consacrent leur vie à la littérature. Les livres ont le pouvoir de nous faire grandir. Ils nous accompagnent dans notre cheminement à travers les complexités du monde et les exigences de la vie. Ils contribuent à notre émancipation individuelle et collective. »

    Au terme d’un processus rigoureux, les comités d’évaluation par les pairs du Conseil des arts ont déterminé que ces 70 livres, répartis en sept catégories, étaient les meilleurs à avoir été publiés en français et en anglais au Canada en 2022.

    Prochaine date importante

    Les 14 livres gagnants de 2022 seront annoncés sur la page livresgg.ca le 16 novembre 2022.

    À propos des LivresGG

    • Fondés en 1936, les Prix littéraires du gouverneur général comptent parmi les plus anciennes et les plus prestigieuses distinctions décernées au Canada, avec des prix annuels totalisant 450 000 $.
    • Le Conseil des arts du Canada finance, administre et promeut ces prix depuis 1959.
    • Un comité d’évaluation par les pairs est assigné à chacune des sept catégories, en français et en anglais. Les membres sélectionnent les finalistes parmi les livres admissibles publiés entre le 1 aout 2021 et le 31 juillet 2022.
    • Les écrivaines et écrivains, les traductrices et traducteurs, ainsi que les illustratrices et illustrateurs dont le livre est sélectionné comme gagnant reçoivent un prix de 25 000 $. Les maisons d’édition des livres gagnants reçoivent une subvention de promotion de 3 000 $, tandis que les finalistes reçoivent un prix de 1 000 $.

    Finalistes de langue française de 2022 (sept catégories)

    Romans et nouvelles

    • « Jardin radio » – Charlotte Biron (Montréal, Québec) Le Quartanier
    • « Les ombres blanches » – Dominique Fortier (Montréal, Québec) Éditions Alto
    • « Mille secrets mille dangers » – Alain Farah (Montréal, Québec) Le Quartanier
    • « Sans refuge » – Maryse Andraos (Montréal, Québec) Le Cheval d’août
    • « Tableau final de l’amour » – Larry Tremblay (Montréal, Québec) La Peuplade

    Poésie

    • « À mon retour » – Élise Turcotte (Montréal, Québec) Éditions du Noroît
    • « Chambre minimum » – Frédéric Dumont (Longueuil, Québec) Les Herbes rouges
    • « Enfants du lichen » – Maya Cousineau Mollen (Longueuil, Québec) Éditions Hannenorak
    • « Le programme double de la femme tuée » – Carole David (Montréal, Québec) Les Herbes rouges
    • « Vivarium » – Anna Babi (Montréal, Québec) les éditions du passage

    Théâtre

    • « Disgrâce » – Nadia Girard Eddahia (Québec, Québec) L’instant même
    • « L’art de vivre » – Liliane Gougeon Moisan (Montréal, Québec) Leméac Éditeur
    • « Le poids des fourmis » – David Paquet (Montréal, Québec) Leméac Éditeur
    • « Les remugles ou La danse nuptiale est une langue morte » – Caroline Bélisle (Moncton, Nouveau-Brunswick) Éditions Perce-Neige
    • « Seeker » – Marie-Claude Verdier (Laval, Québec) Dramaturges Éditeurs

    Essais

    • « Armer la rage : Pour une littérature de combat » – Marie-Pier Lafontaine (Montréal, Québec) Héliotrope
    • « La source et le roseau » – Jean-François Beauchemin (Sainte-Adèle, Québec) Éditions Druide
    • « La Voie romaine » – Sylveline Bourion (Montréal, Québec) Les Éditions du Boréal
    • « L’habitude des ruines : Le sacre de l’oubli et de la laideur au Québec » – Marie-Hélène Voyer (Rimouski, Québec) Lux Éditeur
    • « La source et le roseau » – Jean-François Beauchemin (Sainte-Adèle, Québec) Éditions Druide
    • « Tu vois ce que je veux dire ? Illustrations, métaphores et autres images qui parlent » – Clément de Gaulejac (Montréal, Québec) Les Presses de l’Université de Montréal (Collection Terrains Vagues)

    Littérature jeunesse – texte

    • « Cancer ascendant Autruche » – Julie Champagne (Mirabel, Québec) la courte échelle
    • « Dessiner dans les marges et autres activités de fantôme » – Carolanne Foucher (Québec, Québec) Les Éditions de la bagnole, Groupe Ville-Marie Littérature
    • « La pluie des autres » – Daphné B. (Montréal, Québec) la courte échelle
    • « Les Bulles » – Reynald Cantin (Québec, Québec) Les Éditions du Boréal
    • « Les carnets de novembre » – Marie-Hélène Jarry (Montréal, Québec) la courte échelle

    Littérature jeunesse – livres illustrés

    • « La fin des poux ? » – Orbie (Percé, Québec) Éditions Les 400 coups
    • « Trèfle » – Nadine Robert (Varennes, Québec) et Qin Leng (Toronto, Ontario) Comme des géants
    • « Truffe » – Fanny Britt (Montréal, Québec) et Isabelle Arsenault (Montréal, Québec) Les Éditions de la Pastèque
    • « Seuls » – Paul Tom (Montréal, Québec) et Mélanie Baillairgé (Montréal, Québec) la courte échelle
    • « Un rhume de cheval » – Pierrette Dubé (Saint-Lambert, Québec) et Enzo (Montréal, Québec) Fonfon

    Traduction (de l’anglais vers le français)

    • « Dans la lugubre forêt nos corps seront suspendus » – Traduit par Benoit Laflamme (Ottawa, Ontario) Les Éditions L’Interligne ; traduction de « Through the Sad Wood Our Corpses Will Hang », d’Ava Farmehri
    • « Le fruit de la puanteur » – Traduit par Sylvie Bérard (Peterborough, Ontario) et Suzanne Grenier (Montréal, Québec) Triptyque, Groupe Nota bene ; traduction de « Salt Fish Girl », de Larissa Lai
    • « Le malenchantement de sainte Lucy » – Traduit par Éric Fontaine (Montréal, Québec) Éditions Alto ; traduction de « The Beguiling », de Zsuzsi Gartner
    • « Les coups de dés » – Traduit par Catherine Leroux (Montréal, Québec) Éditions Alto ; traduction de « The Wagers », de Sean Michaels
    • « Partie de chasse au petit gibier entre lâches au club de tir du coin » – Traduit par Mélissa Verreault (Lévis, Québec) Éditions Québec Amérique ; traduction de « Small Game Hunting at the Local Coward Gun Club », de Megan Gail Coles

    Finalistes de langue anglaise de 2022 (sept catégories)

    Romans et nouvelles

    • « All the Quiet Places » – Brian Thomas Isaac (Falkland, Colombie-Britannique) Brindle & Glass / TouchWood Editions
    • « Finding Edward » – Sheila Murray (Hamilton, Ontario) Cormorant Books
    • « Probably Ruby » – Lisa Bird-Wilson (Saskatoon, Saskatchewan) Doubleday Canada / Penguin Random House Canada
    • « Pure Colour » – Sheila Heti (Toronto, Ontario) Penguin Random House Canada
    • « The Most Precious Substance on Earth » – Shashi Bhat (New Westminster, Colombie-Britannique) McClelland & Stewart / Penguin Random House Canada

    Poésie

    • « Dream of No One But Myself » – David Bradford (Montréal, Québec) Brick Books
    • « H of H Playbook » – Anne Carson (Ann Arbor, États-Unis) New Directions Publishing
    • « Horrible Dance » – Avery Lake (Montréal, Québec) Brick Books
    • Shadow Blight – Annick MacAskill (Halifax, Nouvelle-Écosse) Gaspereau Press
    • « Shifting Baseline Syndrome » – Aaron Kreuter (Toronto, Ontario) University of Regina Press

    Théâtre

    • « Everybody Just C@lm the F#ck Down » – Robert Chafe (St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador) Playwrights Canada Press
    • « Inheritance : a pick-the-path experience » – Daniel Arnold (Vancouver, Colombie-Britannique), Darrell Dennis (Los Angeles, États-Unis) et Medina Hahn (Vancouver, Colombie-Britannique) Talonbooks
    • « Iphigenia and the Furies (On Taurian Land) and Antigone : 方 » – Ho Ka Kei (Jeff Ho) (Toronto, Ontario) Playwrights Canada Press
    • « Lady Sunrise » – Marjorie Chan (Toronto, Ontario) Playwrights Canada Press
    • « The Piano Teacher : A Healing Key » – Dorothy Dittrich (Vancouver, Colombie-Britannique) Talonbooks

    Essais

    • « Aki-Wayn-Zih : A Person as Worthy as the Earth » – Eli Baxter (London, Ontario) McGill-Queen’s University Press
    • « All the Frequent Troubles of Our Days : The True Story of the American Woman at the Heart of the German Resistance to Hitler » – Rebecca Donner (New York City, États-Unis) Little, Brown and Company / Hachette Book Group
    • « Generation Dread : Finding Purpose in an Age of Climate Crisis » – Britt Wray (Los Gatos, États-Unis) Penguin Random House
    • « Persephone’s Children : A Life in Fragments » – Rowan McCandless (Winnipeg, Manitoba) Rare Machines / Dundurn Press
    • « Rehearsals for Living » – Robyn Maynard (Toronto, Ontario) et Leanne Betasamosake Simpson (Peterborough, Ontario) Knopf Canada / Penguin Random House Canada

    Littérature jeunesse – texte

    • « A Boy Is Not a Ghost » – Edeet Ravel (Montréal, Québec) Groundwood / House of Anansi Press
    • « Sorry for Your Loss » – Joanne Levy (Clinton, Ontario) Orca Book Publishers
    • « Step » – Deborah Ellis (Simcoe, Ontario) Groundwood / House of Anansi
    • « The Summer of Bitter and Sweet » – Jen Ferguson (Playa del Rey, États-Unis) Heartdrum / HarperCollins
    • « Urchin » – Kate Story (Peterborough, Ontario) Running the Goat, Books & Broadsides

    Littérature jeunesse – livres illustrés

    • « kā-āciwīkicik / The Move » – Doris George (Easterville, Manitoba), Don K. Philpot (Shippensburg, États-Unis) et Alyssa Koski (Okotoks, Alberta) Heritage House
    • « Mina » – Matthew Forsythe (Montréal, Québec) Simon & Schuster Canada
    • « The Big Bath House » – Kyo Maclear (Toronto, Ontario) et Gracey Zhang (Coquitlam, Colombie-Britannique) Random House Studio, Penguin Random House
    • « The Sour Cherry Tree » – Naseem Hrab (Toronto, Ontario) et Nahid Kazemi (Montréal, Québec) Owlkids Books
    • « Time is a Flower » – Julie Morstad (Vancouver, Colombie-Britannique) Tundra Books, Penguin Random House Canada

    Traduction (du français vers l’anglais)

    • « History of the Jews in Quebec » – Traduit par Judith Weisz Woodsworth (Montréal, Québec) Les Presses de lʼUniversité dʼOttawa ; traduction de « Histoire des Juifs du Québec », de Pierre Anctil
    • « Remnants » – Traduit par Aleshia Jensen (Montréal, Québec) Book*hug Press ; traduction de « Le drap blanc », de Céline Huyghebaert
    • « They Called Us Savages : A Hereditary Chief’s Quest for Truth and Harmony » – Traduit par Ben Vrignon (Feltzen South, Nouvelle Écosse) Vidacom Publications ; traduction de « On nous appelait les Sauvages : souvenirs et espoirs d’un chef héréditaire algonquin », de Dominique Rankin et Marie-Josée Tardif
    • « This Is How I Disappear » – Traduit par Aleshia Jensen (Montréal, Québec) et Bronwyn Haslam (Montréal, Québec) Drawn & Quarterly ; traduction de « C’est comme ça que je disparais », de Mirion Malle
    • « White Resin » – Traduit par Susan Ouriou (Calgary, Alberta) House of Anansi Press ; traduction de « Blanc Résine », d’Audrée Wilhelmy

    Comités d’évaluation par les pairs en langue française pour 2022

    • Romans et nouvelles : Katia Belkhodja, Emmanuel Kattan et Alain Bernard Marchand
    • Poésie : Éric Charlebois, Anne-Marie Desmeules et Nadine Ltaif
    • Théâtre : Maxime Beauregard-Martin, Djennie Laguerre et Maryse Pelletier
    • Essais : Gabrielle Giasson-Dulude, Daniel Jacques et Eftihia Mihelakis
    • Littérature jeunesse – texte : Edith Kabuya, Daniel Marchildon et Mireille Villeneuve
    • Littérature jeunesse – livres illustrés : David Bouchard, Beatriz Carvalho et Ninon Pelletier
    • Traduction (de l’anglais vers le français) : Louise Ladouceur, Aurélie Laroche et Stanley Péan

    Comités d’évaluation par les pairs en langue anglaise pour 2022

    • Romans et nouvelles : Norma Dunning, Thea Lim et John Steffler
    • Poésie : Joe Denham, Stewart Donovan et Aisha Sasha John
    • Théâtre : Keith Barker, Marie Leofeli Romero Barlizo et Alex Poch Goldin
    • Essais : Will Aitken, Madhur Anand et Jenna Butler
    • Littérature jeunesse – texte : Michael Hutchinson, Sharon Jennings et Wesley King
    • Littérature jeunesse – livres illustrés : Kate Beaton, Nhung N. Tran-Davies et Frank Viva
    • Traduction (du français vers l’anglais) : Anita Anand, Chantal Bilodeau et Steven Urquhart

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Orthogone appelle à la co-innovation québécoise

    Suite
    20 juin 2024, 01h00
    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Suite
    19 juin 2024, 03h00