CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Hippie Hourrah sort « Exposition individuelle » tirée de son plus récent album Hippie Hourrah. Photo: Marc-Étienne Mongrain

    Hippie Hourrah sort « Exposition individuelle » tirée de son plus récent album

    25 janvier 2024, 00h00
         |     

    Le trio montréalais Hippie Hourrah (Cédric Marinelli, Miles Dupire-Gagnon et Gabriel Lambert) présente « Exposition individuelle », son deuxième long format à voir le jour sur l’étiquette Simone Records.

    L’album-concept a été composé autour, à partir et depuis l’oeuvre du peintre québécois Jacques Hurtubise (1939-2014). Son tableau « Onibaba », réalisé en 1972, orne d’ailleurs la pochette du disque.

    L’écrivain Ralph Elawani s’est joint au projet pour coécrire les paroles avec Cédric Marinelli. Le duo a épluché les catalogues d’exposition du peintre ainsi que les anecdotes à son sujet, gracieuseté de la famille de ce dernier. Exposition individuelle est ponctué d’intermissions narrées par Elawani, qui se glisse dans la peau d’un journaliste dont l’interminable soliloque efface son interlocuteur.

    Enregistré aux studios Gamma Recording et Phasing Fun et réalisé par Samuel Gemme (également bassiste du groupe lors des spectacles) et Miles Dupire-Gagnon, « Exposition individuelle » est le travail d’un trio qui s’est tué à la tâche durant des mois. Le résultat parle de lui-même : Miles, Gabriel et Cédric, épaulés par une cohorte de collaborateurs et collaboratrices (Alix Lepage, Daniel Thouin, Christian-Sean Trudel, Paige Barlow, Joé Napoléon, Chris Darley), ont élargi les possibilités d’un genre dont on ne cesse pourtant de baliser les contours.

    Les titres des chansons font toutes allusions à des oeuvres de Jacques Hurtubise, sans pour autant traiter directement de celles-ci : « Or aux dents » est un hommage à un clochard céleste de l’avenue Mont-Royal auquel faisait déjà référence Dédé Fortin dans « Le répondeur » ; « Rorschach » est le résultat des expériences d’association libre des deux paroliers ; « Nuits insondables » et « Le temps des morts » traitent de mal-être et d’amertume ; « Masque éclaté » et « Pur sang rouge » abordent l’étouffant conformisme d’une époque qui n’en finit plus de se gargariser d’elle-même.

    1. « Revenons au début »
    2. « Or aux dents #1 »
    3. « Or aux dents # 2 »
    4. « Pinceau au tombeau »
    5. « Rorschach »
    6. « Les murs »
    7. « Nuits insondables »
    8. « Pur sang rouge »
    9. « Au centre du paysage »
    10. « Il y a eu un soir #1 »
    11. « Il y a eu un soir #2 »
    12. « Le temps des morts »
    13. « Masque éclaté »
    14. « Sommes-nous déjà à la fin ? »
    • Maison de disque : Simone Records
    • Éditeur : Simone Records
    • Distributeur : SONY / The Orchard
    • UPC : 197187474509
    • MAPL : MAPL

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Laurence Nerbonne puise dans l’émotion pour créer

    Suite
    19 juin 2024, 03h00
    Ça sent la panique chez Google

    Ça sent la panique chez Google

    Suite
    19 juin 2024, 00h30
    GreenWoodz dévoile la chanson « 18 »

    GreenWoodz dévoile la chanson « 18 »

    Suite
    19 juin 2024, 00h00