L’abonnement à Qui fait Quoi comprend:

  • 250 numéros du Quotidien Qui fait QUoi
  • Mot de passe pour www.qfq.com
  • Revue Qui fait Quoi: 10 numéros par an
  • Revue Qui fait Quoi: Archives et hors série
  • 1 Guide annuel Qui fait Quoi
  • Accès au Guide de la production
  • 1 Guide QfQ COPRODUCTION
  • 1 Hors série Inclusion / Diversité

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Télévision
  • Cinéma
  • Scène • Théâtre
  • Musique
  • Animation • VFX
  • Communications
  • Industrie
  • COPRODUCTION
  • INCLUSION • DIVERSITé
  • DOCUMENTAIRES
  • TECHNOLOGIES
  • FORMATION • EMPLOIS
  • EXCLUSIFS
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Le Gala Québec Cinéma en photos - Partie 1 L'équipe de «1991». Photo: Frédéric Bouchard

    Le Gala Québec Cinéma en photos - Partie 1

    4 juin 2019, 00h05
         |      Article rédigé par Frédéric Bouchard     

    Pour sa troisième édition, le Gala Québec Cinéma récompensait la crème de la production cinématographique québécoise des douze derniers mois. Partant favori avec 16 nominations, « 1991 » de Ricardo Trogi a récolté 5 statuettes, dont la très convoitée du meilleur film de l’année. C’est « La Bolduc » de François Bouvier qui est sorti grand vainqueur de cette cérémonie avec 6 prix, dont celui de la meilleure actrice remis à Debbie Lynch-White.

    Compte rendu en photos des gagnants et des présentateurs de cette soirée.


    C’est Émilie Bierre qui a mis la main sur le premier trophée de la soirée, celui de la révélation de l’année pour son rôle de Mylia dans « Une colonie ».


    Sara Mishara est repartie avec le prix de la meilleure direction de la photographie pour son travail dans « La grande noirceur » de Maxime Giroux.


    Le prix du meilleur court métrage d’animation a été remis à Patrick Bouchard pour « Le sujet ».


    Yan Giroux et Guillaume Corbeil obtenaient leur premier prix Iris avec celui du meilleur scénario pour « À tous ceux qui ne me lisent pas ».


    Fièrement revenues de Cannes, Anne-Élisabeth Bossé et Monia Chokri ont présenté le prix Iris du meilleur premier film remis pour la toute première fois cette année.


    Debbie Lynch-White était particulièrement émue lorsqu’elle a remporté l’Iris de la meilleure interprétation féminine.


    Guylaine Tremblay et Édith Cochrane animaient pour la troisième année consécutive le Gala Québec Cinéma.

    Photos : Frédéric Bouchard

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    PHI présente sa programmation estivale

    PHI présente sa programmation estivale

    Suite
    13 juin 2024, 00h05