CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel QfQ
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Revue Qui fait Quoi
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • SUIVEZ-NOUS

    RSS

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE QfQ en bref [voir un exemple]

    Réalisation




    Rémi Fréchette a grandi (un peu… beaucoup…) comme cinéaste grâce à Kino

    Rémi Fréchette a grandi (un peu… beaucoup…) comme cinéaste grâce à Kino

    Rémi Fréchette a découvert le mouvement Kino à l’école secondaire, à Sherbrooke. C’est une tante qui en avait entendu parler à la radio et qui l’a inscrit. À cette époque, l’adolescent qu’il était faisait déjà des films avec ses amis. Le voilà qui se retrouve, en janvier 2005, au Théâtre Granada à présenter ses films, pas tous très bons, reconnaît-il. « Ç’a été le déclic, j’ai été obligé de me forcer parce qu’il y avait un public », se souvient celui qui s’est occupé de la perspective cinématographique des 25 ans de Kino Montréal.

    21 février 2024, 03h40

    « Des hommes, la nuit », une collaboration de confiance entre Anh-Minh Truong et Pierre-Philippe « Pilou » Côté

    « Des hommes, la nuit », une collaboration de confiance entre Anh-Minh Truong et Pierre-Philippe « Pilou » Côté

    Pour son premier long métrage « Des hommes, la nuit », Anh-Minh Truong savait d’emblée qu’il voulait travailler avec Pierre-Philippe Côté, alias Pilou. Non seulement le réalisateur, qui signe le scénario de son film avec Steve B. Bernard, cherchait-il à collaborer avec le musicien, mais aussi avec l’auteur-compositeur-interprète. C’est pourquoi il souhaitait intégrer dans son oeuvre une trame sonore originale, mais aussi des chansons préexistantes. « Dreamcatcher », celle qui ouvre son récit, signée par l’auteur et interprétée par Peter Henry Phillips, a été sacrée l’un des Synchros de l’année, projet porté par l’Association des professionnels de l’édition musicale (APEM) visant à valoriser les équipes de production ayant utilisée la musique québécoise dans une production visuelle d’ici.

    21 février 2024, 03h30

    L’inis célèbre les réussites récentes de ses diplômé·e·s avec un bal décalé et festif

    L’inis célèbre les réussites récentes de ses diplômé·e·s avec un bal décalé et festif

    En 2023, les diplômé·es de L’inis ont brillé sur les écrans des salles de cinéma et de télévision, tant au Québec qu’à l’étranger. Les nombreux projets portés par nos anciens étudiants et étudiantes ont été récompensés et ont conquis le cœur du public. Pour marquer cette cuvée exceptionnelle, L’inis rend hommage à certains d’entre eux et elles lors d’un bal où les tenues vintage, les vestons bleu poudre et autres accessoires kitsch seront à l’honneur.

    19 février 2024, 07h00

    Catherine-Anne Toupin veut que ses histoires occupent l’imaginaire collectif

    Catherine-Anne Toupin veut que ses histoires occupent l’imaginaire collectif

    À l’origine, Catherine-Anne Toupin souhaitait, avec sa pièce de théâtre « La meute », parler d’une femme forte, à la carrière florissante, prenant sa place dans l’espace public, qui voit tout ce qu’elle a construit lui être arraché d’un seul coup et refuse de s’accabler sur son sort. Dès le lendemain de la première, au Théâtre La Licorne, l’auteure et actrice reçoit de multiples propositions pour adapter au grand écran son texte. Reconnaissant que ses influences sont d’abord et avant tout cinématographiques, elle voyait alors l’occasion de rejoindre plus de gens grâce au cinéma avec « Lucy Grizzli Sophie », suspense psychologique qui aborde des enjeux de société actuels. Au bout du compte, c’est une rencontre avec Félize Frappier et Louis-Philippe Drolet, puis avec la réalisatrice Anne Émond qui a tout consolidé pour la scénariste.

    16 février 2024, 07h30

    Les Rendez-vous Pro dévoilent la programmation de leur 12e édition

    Les Rendez-vous Pro dévoilent la programmation de leur 12e édition

    Les Rendez-vous Pro, coprésentés par Québec Cinéma et la SARTEC, se dérouleront du 26 février au 1er mars 2024, au coeur de la 42e édition des Rendez-vous Québec Cinéma. Ce volet professionnel promet une expérience unique, réunissant talents émergents et experts de l’industrie autour d’une programmation inspirante qui célèbre la richesse et la vitalité de notre cinéma.

    16 février 2024, 07h00

    Jacquelyn Mills donnera une formation à l’École de cinéma de Percé

    Jacquelyn Mills donnera une formation à l’École de cinéma de Percé

    Le Festival Les Percéides en Gaspésie annonce l’ouverture des inscriptions de la 5e édition de l’École de cinéma d’été de Percé 2024. Cette année c’est la talentueuse réalisatrice montréalaise Jacquelyn Mills (Geographies of solitude) qui sera la formatrice invitée à Percé du 22 au 29 septembre 2024.

    16 février 2024, 05h00

    Anne Émond cherche à rejoindre un plus large public au cinéma

    Anne Émond cherche à rejoindre un plus large public au cinéma

    Cinquième long métrage réalisé par Anne Émond et premier qu’elle ne scénarise pas, « Lucy Grizzli Sophie » est l’adaptation de « La meute », pièce de théâtre écrite par Catherine-Anne Toupin que cette dernière a elle-même adaptée pour le grand écran. D’abord approchée par la productrice Félize Frappier pour être lectrice du scénario, la réalisatrice a partagé sa vision à l’auteure qui a tout de suite vu en elle la personne toute désignée pour mettre en images ce suspense psychologique dans lequel Sophie, une mystérieuse femme qui semble fuir une partie de son passé, se retrouve chez Martin, dans une énorme maison recluse qui appartient à sa tante. Avec cette prémisse, difficile de ne pas penser à « Nuit #1 », là où tout a commencé pour Anne Émond.

    15 février 2024, 07h30

    RÉ organise la table ronde « Pourquoi toujours Godard, jamais Varda ? » pendant les RVQC

    RÉ organise la table ronde « Pourquoi toujours Godard, jamais Varda ? » pendant les RVQC

    Alors que le 7e art s’est construit historiquement autour d’exemples de « chef-d’œuvre » dans un cinéma majoritairement masculin, l’absence des réalisatrices se fait ressentir dans l’unanimité critique des films ayant marqué autant l’histoire que notre temps.

    14 février 2024, 06h00

    RVQC : Nicolas Paquet retourne étudier la situation de « Malartic »

    RVQC : Nicolas Paquet retourne étudier la situation de « Malartic »

    Après avoir réalisé son premier long métrage « La règle d’or » en 2010, Nicolas Paquet a continué de se tenir informé des développements à Malartic, ville d’Abitibi qu’il a visitée il y a plus d’une décennie alors qu’une compagnie minière venait y exploiter ses ressources naturelles. C’est aux alentours de 2017 que le documentariste a commencé à voir germer l’idée de retourner sur place pour un second projet cinématographique, « Malartic », afin de témoigner des prémonitions ressenties jadis.

    13 février 2024, 06h35

    10e Ave entame la production de son 6e long métrage d’animation

    10e Ave entame la production de son 6e long métrage d’animation

    De la région de la Capitale-Nationale, la société québécoise 10e Ave Productions démarre la mise en chantier de son 6e long métrage d’animation, ayant comme titre de travail « Le Vaisseau des tempêtes ». Le projet est scénarisé par Émilie Rosas, produit par Nancy Florence Florence et la direction artistique sera assurée par Philippe Arseneau Bussières. Ils occuperont tous les trois un double rôle, se partageant ensemble la coréalisation.

    13 février 2024, 06h30

    Julie Hogue trouve sa place et établit sa marque en réalisation

    Julie Hogue trouve sa place et établit sa marque en réalisation

    Depuis 2002, Julie Hogue s’active dans le domaine de la télévision. Elle entame son parcours en tant qu’assistante à la réalisation, surtout sur des émissions humoristiques, dont 13 années sur les « Bye Bye ». C’est à ce moment qu’elle fait la rencontre d’Alain Chicoine, puis de Simon-Olivier Fecteau. N’ayant jamais en tête la réalisation comme ambition ultime, elle est néanmoins sollicitée sur la dernière journée de tournage d’un « Bye Bye » pour remplacer Simon-Olivier Fecteau. Cette journée, où elle dirige les comédiens Guylaine Tremblay et Claude Legault, demeure aujourd’hui gravée dans son esprit. Puis, arrive en 2020 « L’œil du cyclone », une série de fiction qu’Alain Chicoine de chez KOTV lui propose de coréaliser.

    12 février 2024, 10h05

    Sylvie Desmarais pénètre dans l’univers de « Kaïros »

    Sylvie Desmarais pénètre dans l’univers de « Kaïros »

    Après « Bungalow », un projet qui a représenté un travail colossal de construction de décors – et lui a valu une nomination dans la catégorie de la meilleure direction artistique lors du plus récent Gala Québec Cinéma -, Sylvie Desmarais s’est retrouvée à la dernière minute sur « Kaïros », nouveau long métrage de Jennifer Alleyn. Sollicitée sur une autre production, elle a choisi de rejoindre la scénariste, réalisatrice et productrice, une ancienne camarade de classe. Devant cette proposition, et malgré son horaire chargé, elle ne pouvait refuser de prendre part à cette aventure qui s’est conclue le 10 janvier dernier.

    1er février 2024, 08h30

    Marc Simpson-Threlford se familiarise à l’univers de Jennifer Alleyn sur « Kaïros »

    Marc Simpson-Threlford se familiarise à l’univers de Jennifer Alleyn sur « Kaïros »

    Sur « Kaïros », plus récent projet de fiction de Jennifer Alleyn, Marc Simpson-Threlford s’est retrouvé dans un contexte de création loin de ce à quoi il est habitué. Empruntant les mots de la scénariste, réalisatrice et productrice pour décrire son précédent long métrage « Impetus » en qualifiant celui-ci d’ovni, le directeur de la photographie avait envie de se plonger dans l’univers de la cinéaste qui a fait ses armes en documentaire. Le 10 janvier dernier, l’équipe du film et lui concluaient un tournage de 27 jours dans la métropole. Lors de cette ultime journée, Qui fait Quoi a échangé avec celui qui est au générique de « Pour toi Flora » et « Brain Freeze », notamment.

    31 janvier 2024, 06h30

    L’OCQ propose une classe de maître avec Jeanne Leblanc

    L’OCQ propose une classe de maître avec Jeanne Leblanc

    Pour la prochaine séance des Mardis de l’OCQ, l’Observatoire du cinéma au Québec est fier de recevoir la réalisatrice et scénariste Jeanne Leblanc. Jeanne Leblanc a fait ses études en cinéma à l’Université du Québec à Montréal. Dès la fin de ses études, elle obtient une bourse pour une résidence artistique à Madrid.

    29 janvier 2024, 00h35